Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 19:52

L03.jpgL'homme à l'envers

Fred Vargas

éditions Magnard

1999

 

Cela fait quelques temps que Camille, jeune femme atteint de bougeotte, apprécie de demeurer un peu dans le Mercantour, entourée de gens qu'elle a appris à aimer et tout particulièrement de Lawrence, un grand Canadien bourru venu là pour étudier les loups. Mais la tranquillité du village est menacée par des attaques violentes contre des troupeaux de brebis. Le coupable serait un loup d'une taille exceptionnelle, certains chuchoteraient même qu'il s'agit d'un loup-garou. La situation se complique lorsque une habitante du village est victime à son tour de la bête. Camille décide de faire appel à son ancien amant, l'extravagant commissaire Adamsberg.

J'avais déjà lu L'homme à l'envers par le passé et cette seconde lecture me conforte dans mon opinion : c'est très probablement l'un des ouvrages de Vargas que j'aime le moins. Certes on y retrouve tout ce qui fait le charme de l'auteur, les personnages décalés, le style pince-sans-rire, l'intrigue faussement teintée de surnaturel, mais c'est lent, beaucoup trop lent à mon goût. L'action tarde à se mettre en place, notre bien-aimé Adamsberg n'arrive pas tout de suite dans l'histoire et les autres protagonistes paraissent un peu falots, y compris la mystérieuse Camille qui se révèle être au centre du récit. Mais bon ça reste du Vargas hein. On se laisse tout de même happer, comme toujours la fin nous surprend (c'est assez étonnant mais j'oublie comment se terminent les romans de Vargas car, au fond, contrairement à beaucoup d'autres policiers, les dénouements n'importent pas tant que ça) et, malgré quelques pointes d'agacement devant les dialogues un tantinet artificiel, on arrive tant bien que mal au bout de cette histoire qui mêle légende et enquête policière d'une façon que seule l'auteur sait faire.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires