Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 19:36

L05.jpgLa Conspiration

t.1

Maggie Hall

éditions Robert Laffont

2015

 

ça commence comme tous les romans pour ados du style : une jeune fille incomprise, Avery, que sa mère trimballe de ville en ville pour le travail et qui n'a pas d'amis ni d'attaches. Elle ne sait rien de son père qu'elle rêve de retrouver un jour. Son regard croise celui de Jack, un mystérieux inconnu dont elle tombe secrètement amoureuse. Seulement voilà : Jack se révèle travailler pour le compte du Cercle, un mystérieux groupe de puissants qui fait la pluie et le beau temps partout dans le monde : les guerres mondiales, l'assassinat de Kennedy ? Ce sont eux ! Ils organisent des bals au Louvre, prennent des jets pour la Turquie et commanditent des assassinats entre deux amuse-bouches. Ils sont riches, beaux, intelligents... et coup de bol, Avery fait partie de leurs membres ! A elle la vie de star du moins jusqu'à ce qu'elle découvre que quelqu'un en veut à ses jours et qu'elle fait partie d'une prophétie qui pourrait faire basculer tout...

Livre "à la croisée de La Sélection et de Da Vinci Code" dixit la quatrième de couverture, La Conspiration a effectivement emprunté à La Sélection ses pires défauts, les descriptions à rallonge sur les vêtements que porte l'héroïne ,et est au moins aussi mauvais que le Da Vinci Code : vernis historique pioché sur Internet, symboles gravés sur des gargouilles ou énigmes dignes d'un jeu vidéo (aller à Notre-Dame pour trouver indice numéro 3). Bon j'avoue, les livres de conspirations me gavent déjà en temps ordinaire, mais là c'est tellement mauvais que je n'ai même fait aucun effort particulier pour suivre l'intrigue, la chasse au trésor sur les pas des descendants d'Alexandre le Grand (parce qu'il faut varier un peu, on va pas encore poursuivre les descendants de Jésus tout de même) qui se fait entre deux courses-poursuites, quelques échanges de coups de feu et beaucoup d'embrassades. Les personnages sont consternants et absolument pas crédibles. Ce sont 425 pages d'ennui absolu pour un tome supposé être un best-seller aux Etats-Unis. Encore une erreur de casting si vous voulez mon avis.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires