Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 17:09

L01.jpgPhobos

Victor Dixen

éditions Robert Laffont

2015

 

ça semble être un jeu de télé-réalité comme un autre : six garçons, six filles, filmés nuit et jour pendant vingt-deux semaines. Ils ne se voient que lors de speed dating de six minutes chaque jour. A l'issue de ces vingt-deux semaines il y aura six couples...sauf que ce jeu se déroule dans l'espace et que les douze jeunes gens font partie d'un programme destiné à les envoyer sur Marc où ils fonderont une nouvelle civilisation :

"Six prétendantes d'un côté

Six prétendants de l'autre

Six minutes pour se rencontrer

L'éternité pour s'aimer"

Enfin, l'éternité c'est vite dit car, ce que personne ne sait à part les dirigeants de l'émission, c'est que les habitats sur Mars ne sont pas viables et que les jeunes gens sont condamnés à mort à court terme.

J'avoue que ce premier tome d'une nouvelle trilogie me laisse sur un curieux sentiment. La pointilleuse en moi a grimacé devant des dialogues très artificiels : les déclarations alambiquées des candidats qui ne ressemblent en rien à ceux d'ados lambdas, la méchante qui expose ses plans machiavéliques avant d'éclater de rire, le côté surjoué des personnages en général. En revanche, l'ado en moi s'est très facilement fait happer par une intrigue extrêmement bien construite, des héros somme tout très attachants et un savant dosage entre histoires de coeur (qui va choisir qui ?) et suspens (Léonor va-t-elle se rendre compte du complot ? Les candidats vont-ils survivre ?) Un sentiment mitigé donc mais qui est balayé par un final explosif et qui laisse tant de questions en suspens que je ne peux faire autrement que d'attendre la suite de l'aventure avec impatience. La midinette en moi a gagné et c'est donc un bon coup de coeur pour Phobos, le début d'une série qui, je le pense et l'espère, risque de rencontrer un fort succès.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires