Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 09:34

L02.jpgFairy Oak

Le secret des jumelles t.1

Elisabeth Gnone

2005

 

Fairy Oak est un village magique qui a une particularité : il est peuplé par des créatures magiques, des humains avec des pouvoirs magiques ou, tout simplement, des humains ordinaires. Tous ces êtres cohabitent en parfaite harmonie. C'est dans ce contexte que débarque Féli, une petite fée venue d'un lointain royaume, pour veiller sur les jumelles Vanilla et Pervinca, nièces de la sorcière Lalla Tomelilla et peut-être appelées à devenir sorcières à leur tour.

Bienvenu dans un monde avec des gentilles sorcières et de méchants magiciens, pouvoirs magiques et lutte contre le Bien et le Mal entre deux goûters. Créée par l'auteur de la BD Witch, la série Fairy Oak fait partie des innombrables dérivés de Harry Potter : un univers où magie et quotidien se mélangent, des enfants qui apprennent à contrôler leurs pouvoirs tout en gérant des soucis de leur âge, etc. La particularité de Fairy Oak, tout du moins le premier tome, est surtout de s'adresser aux petites filles : on voit mal en effet un garçon prépubère se passionner pour une histoire racontée par une fée et mettant en scène des soeurs qui se chamaillent pour une robe... Reste que le ton du livre est humoristique, l'histoire bien menée et que l'auteur nous plonge dans un univers certes très enfantin (passé douze ans, ce livre a peu de chances de plaire) mais plein d'imagination. C'est du déjà-vu certes, mais du déjà-vu qui se lit sans déplaisir et qui ravira toutes les gamines accro aux fées et aux sorcières.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Jacques C 01/10/2015 01:23

Des gamines "accrocs" aux fées ? Ce sont des gamines qui ont fée un accroc à leur robe ? ;-)
Blague à part, je suppose que vous vouliez écrire "accro" (apocope de "accrochées", dans le sens anglais de "dépendantes").

beux 01/10/2015 10:17

Exact comme vous vous en doutez, il s'agit bien évidemment d'une coquille. Pour ma défense j'ai écrit cet article très rapidement il y a quelques mois et je ne l'ai pas relu avant de le mettre en ligne. Mea Culpa