Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 12:03

L03.jpgUne forêt d'arbres creux

Antoine Choplin

éditions la Fosse aux ours

2015

 

La rentrée littéraire est là mais mon courage m'a lâchée face à Delphine de Vigan, Laurent Binet ou encore Amélie Nothomb, les auteurs dont on ne cesse de nous parler ces derniers temps. A la place du coup, j'ai préféré me tourner vers un roman plus confidentiel, Une forêt d'arbres creux de Choplin. Choplin a entre autres écrit Le Héron de Guernica, un ouvrage dont nous avions déjà parlé ici et qui m'avait très fortement marquée. En revanche j'ai été assez déçue par Une forêt d'arbres creux relatant l'histoire de Bedric, un tchèque qui arrive dans une ville-ghetto avec sa famille et dont le métier consiste à dessiner plans et aménagements de bâtiments pour le compte du gouvernement. Nous sommes en 1941, la vie s'écoule misérablement, le quotidien rythmé par la faim, la monotonie et la peur des convois qui embarquent régulièrement des gens qu'on ne revoit jamais. Pour oublier, Bedrich et un petit groupe ont pris l'habitude de se réunir la nuit en cachette pour dessiner, mais cette fois librement, caricatures, instantanés du quotidien, paysages...

Comme pour Le héron de Guernica, il s'agit d'appréhender une tranche d'Histoire par le biais du dessin ou de la peinture. L'auteur privilégie les descriptions (il n'y a aucun dialogue dans le texte) pour capter les émotions, le ressenti des personnages, les journées qui s'écoulent.. Tout est brossé avec le plus grand soin et cela donne un style très pur et très beau. Malheureusement, contrairement au Héron de de Guernica, je n'ai pas été touchée. Une forêt d'arbres creux a pour le coup un côté très académique, très formel, mais sans réelle émotion. Le lecteur reste en retrait de l'histoire, admirant une écriture ciselée mais sans vraiment se sentir concerné, sans ressentir ce petit quelque chose qui fait d'une jolie peinture une oeuvre d'art et d'un roman bien écrit un bon roman. Dommage.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Roman
commenter cet article

commentaires