Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 10:10

L01.jpgU4 Yannis

Florence Hinckel

éditions Syros/ Nathan

2015

 

Un virus, le virus U4, a ravagé la Terre entière, ne laissant comme seuls survivants que des ados âgés de 15 à 18 ans. Parmi eux deux filles, Stéphane et Koridwen, et deux garçons, Jules et Yannis. Ces quatre protagonistes, qui ne se connaissent pas, ont un point commun : ils font partie du même jeu en ligne et tous quatre, peu après la déclaration de l'épidémie, ont reçu une même consigne de la part du maître du jeu : se rendre le 24 décembre à Paris. Seront-ils tous au rendez-vous?

ça pourrait être une énième série de science-fiction mais U4 est beaucoup plus original que ça car, loin d'adopter une narration linéaire, le récit est scindé en quatre volumes, chacun s'intéressant à l'un des protagonistes et chacun écrit par un auteur différent (je n'ose même pas imaginer ce que ça donne en terme de logistique). Du coup, non seulement l'ordre de lecture n'a pas d'importance, mais les changements de voix sont clairement marqués tant le style varie d'un auteur à l'autre.

Il m'est difficile pour le coup de juger la série dans son ensemble, n'ayant lu qu'un tome pour l'instant (patience) mais c'est en tous cas prometteur. J'ai commencé par Yannis comme 90% de mes lecteurs si j'en juge par mes ventes en librairie (oui nous sommes un peu des moutons en fait, c'est le premier sur la quatrième de couverture) de Florence Hinckel dont je n'avais jusque là rien lu. Yannis est un petit marseillais d'origine algérienne, un garçon paisible qui a perdu ses parents et sa petite soeur durant l'épidémie. Il ne lui reste que son chien, Happy. Terré chez lui, incapable même d'enterrer son père et sa mère dont les corps pourrissent dans le salon, son seul espoir est ce rendez-vous du 24 décembre à Paris : en effet, le maître du jeu, Kronos, promet qu'on peut revenir en arrière et Yannis compte bien rendre vie à sa famille. Il se met donc en route mais, entre les gangs qui envahissent les villes et les derniers adultes de l'armée, le chemin s'annonce difficile...

j'ai bien aimé Yannis car le personnage est assez attachant : en effet, le jeune garçon n'a rien d'une brute : pas forcément très habile, il apprend cependant à survivre dans un monde devenu fou et ce sans perdre son humanité. La mort n'est jamais pour lui une formalité. Les décors post-apocalyptiques sont plutôt bien rendus et on appréciera la touche surnaturelle avec les fantômes de notre héros qui le suivent partout. J'ai juste été un peu déçue par la fin, un peu plate par rapport au reste du récit mais il s'agit d'une fin "provisoire" de toute manière puisque l'histoire de Yannis continuera prochainement. En attendant, il ne me reste plus qu'à découvrir les trois autres volumes : comment les auteurs ont-ils réussi à éviter les redondances, à garder du suspens et à apporter un plus à chaque nouvelle lecture ? Ont-ils seulement réussi ? Verdict la semaine prochaine avec un second tome.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Florence Hinckel 21/09/2015 09:59

Merci chère libraire pour cette chronique très sympathique, que, hop, je relaie sur la page de mon site (http://florencehinckel.com/pour-ados/u4-yannis) ! J'aimerais juste rectifier une chose en réponse à "c'est le premier sur la quatrième de couverture" : chaque quatrième est différente et il n'y a que sur le tome de Yannis qu'il est en premier ! Encore merci et bravo pour ce joli blog (j'aime bien les lapins :-))

beux 23/09/2015 19:24

Ah ah donc ça veut dire que c'est moi qui en installant mes livres contrôle l'ordre de lecture de mes clients! J'AI LE POUVOIR!!!! Merci ceci dit je n'avais même pas fait attention^^
De rien pour la critique, j'ai beaucoup aimé le livre, je vais attaquer "Stephane" dans les jours à venir. Je suis contente aussi d'avoir aperçu l'auteur du coup! (je ne pense pas que vous ayez fait le lien mais nous nous sommes croisés très brièvement à Nancy, le vendredi soir du Livre sur la Place avec mon frère, le gentil dessinateur des lapins^^) Mais j'attends maintenant la suite des aventures de Yannis ! Bonne continuation à vous

Valentine 20/09/2015 19:26

Cette série me tente de plus en plus mais zut, 4 tomes à 16-17€... Je ne sais que faire ! ^^

Valentine 25/09/2015 10:11

Je fus libraire aussi (mais ça, c'était avant) et hélas, on n'avait pas ce genre d'avantage ;) Vives les grosses boites... Mais je note les deux astuces :D

beux 23/09/2015 19:19

Je comprends.. C'est vrai qu'il y a de gros avantages à être libraire! Bon, solution 1 : trouver 3 autres personnes intéressées par la série et s'acheter chacun un tome pour ensuite les faire tourner ou 2- se dire que Noël n'est pas si loin!! (oui enfin un peu quand même^^)