Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 10:26

L02.jpgOlympia

Vives/ Ruppert / Mulot

Dupuis

2015

 

C'est l'histoire de trois filles spécialisées dans le cambriolage : Alex, Carole et Sam. A la suite d'une affaire, Carole est tenue pour morte. Cette dernière en profite pour mettre fin à sa carrière et tenter de mener sa vie loin des deux autres. Restées seules, Alex et Sam tentent sans entrain un cambriolage qui tournent mal et se voient contraintes par des malfrats sans pitié de dérober une série de tableaux au Petit Palais.

Je ne peux pas dire que j'ai détesté Olympia. Le point fort de cette BD ce sont ses dialogues, vraiment très drôles, et ses trois personnages principaux, surtout celui d'Alex qui m'a beaucoup fait rire. En revanche, j'ai été un peu agacée par le côté "Girls power" de la BD et, surtout, j'ai trouvé l'intrigue un peu faible. Pendant les deux tiers de l'histoire, les personnages ne font que bavasser, ressasser leurs souvenirs et élaborer des plans qui foirent une fois sur deux. Le dessin est intéressant et j'ai trouvé la composition plutôt originale : il y a notamment ces planches où les filles expliquent leur plan d'action à leur acolyte Tonio en voix off, ce qui permet à l'intrigue de sauter directement à ce passage sans transitions maladroites. La fin est en revanche à mon sens totalement ratée et convenue mais là, pour le coup, c'est un avis personnel. Olympia n'est pas une BD désagréable : mais c'est une BD qui ne me laissera pas non plus de souvenirs impérissables...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans B.D.
commenter cet article

commentaires