Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 10:43

L02.jpgEloge de la gentillesse en entreprise

Emmanuel Jaffelin

éditions First

2015

 

La gentillesse a mauvaise presse : "Elle est gentille" signifie souvent pour beaucoup d'entre nous : "Elle est cruche". A quoi peut bien rimer la gentillesse dans un monde cynique à souhait ? Pourtant pour Emmanuel Jaffelin, c'est une qualité rare, à prendre dans son sens noble, celui dont découle également le mot "gentilhomme". Pour cet agrégé en philosophie, être gentil est une vertu à cultiver. Aussi, après y avoir déjà consacré un ouvrage, Petit éloge de la gentillesse, il revient sur le sujet en s'intéressant cette fois à ses applications dans le monde impitoyable de l'entreprise. Son discours tient en deux temps : dans une première partie, il montre comment notre entreprise actuelle est devenue inhumaine, uniquement centrée sur le profit et s'inspirant du management à l'américaine : or, l'auteur le rappelle, l'entreprise américaine n'a rien d'un modèle puisqu'elle génère plus de pauvreté qu'en France. La seconde partie est consacrée à la façon dont il est possible de sortir du carcan que représente le monde actuel du travail pour en faire un lieu où la gentillesse règne : il souligne le rôle prédominant du manager qui doit cultiver cette qualité qui consiste à être dans la juste relation avec son employé, respectueux sans être froid, amical sans être intrusif. Son rôle est primordial car il a une fonction d'exemplarité.

A dire vrai, ce livre ne m'a que médiocrement inspirée: Emmanuel Jaffelin se répète énormément et semble se plaire dans des digressions qui n'ont pas franchement de rapport avec le sujet (c'est le principe des digressions vous me direz) Cependant, le fond reste intéressant car il pointe les dangers d'un management déshumanisé et d'une société où la compétition a pris le pas sur la collaboration. Contrairement à ce que beaucoup semblent penser aujourd'hui, nous ne vivons pas dans un monde régi par la loi du plus fort, et il est toujours rafraîchissant de constater que des auteurs pensent qu'on peut réussir en se mettant au service des autres et non en les écrasant.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Essais
commenter cet article

commentaires