Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 12:12

L01.jpgDans chacun de mes mots

Tamara Ireland Stone

Hugo Roman

2015

 

Qu'y a t-il derrière une parole en apparence anodine ? Qu'est-ce qui se cache dans des propos insignifiants ? Pour Samantha Mc Allister c'est la peur : peur de se démasquer et de révéler son sombre secret; ses angoisses qui peuvent surgir n'importe où n'importe quand, ses pensées incontrôlées et ses tocs qui peuvent la faire agir de façon insensée. Pourtant, il faut faire comme si de rien n'était, surtout vis-à-vis de son groupe d'amies qu'elle fréquente depuis la maternelle. Elles ne sont pas méchantes pourtant ses quatre copines, un peu futiles certes mais pas plus mauvaises que d'autres. C'est juste que leurs mots sont parfois blessants et qu'elles étouffent Sam dans une relation toxique et exclusive faite de petites blessures et de mini-trahisons. Tout change le jour de la rentrée lorsque Sam rencontre Caroline, une fille un peu à part à qui elle parvient à se confier, sur ses amies, sur son psy, sur ses obsessions...Caroline non seulement ne la juge pas mais lui fait bientôt découvrir un club secret, le club des Poètes qui permet aux marginaux du lycée de venir se défouler sur scène en récitant ou en chantant leurs créations. Sam va alors découvrir que les mots peuvent aussi guérir.

J'ai toujours eu un a priori négatif sur les éditions Hugo mais là force m'est d'admettre que Dans chacun de mes mots est un roman très réussi. Le livre aborde des thèmes qui ne sont pas forcément très en vogue dans les romans ados : en effet, si le thème du harcèlement revient régulièrement, les auteurs parlent très peu des amitiés toxiques. Qu'on s'entende, je ne parle pas des "fausses" amitiés où le soi-disant "ami" attend juste son heure pour poignarder le héros ou l'héroïne dans le dos. Dans Dans chacun de mes mots les copines de Sam ne sont pas méchantes et l'aiment vraiment mais c'est d'une manière égoïste : elles la délaissent facilement, s'attendant en revanche à ce qu'elle soit toujours là pour elles, la maltraitent presque inconsciemment et, surtout, ne veulent pas qu'elle sorte du rôle qui lui a été attribué. C'est en cela que la relation est toxique. L'auteur aborde également avec beaucoup de justesse le thème de la folie même si le terme est extrême : en effet Sam n'est pas folle mais ses angoisses, ses rituels, ses phobies, ses crises de panique et ses obsessions en font un être marginal et border line. Or, Tamara Ireland Stone parvient à ne pas faire de son histoire un concentré de guimauve larmoyante, tout comme elle parvient à raconter une très jolie histoire d'amour entre elle et AJ, un des membres du Club des Poètes, là encore sans en faire des tonnes. Enfin, là où j'ai été bluffée, c'est par la fin de Dans chacun de mes mots que je n'avais absolument pas vu venir et qui donne au roman entier un éclairage nouveau. Un très joli récit sur l'amitié et sur  la différence qui, sans leçons de morale superflues, apprend pourtant bien des choses.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires