Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:11

L03.jpgIvres paradis, bonheurs héroïques

Boris Cyrulnik

éditions Odile Jacob

2016

 

Il en est de ces auteurs qu'à force de vendre vous avez envie de lire, histoire de découvrir ce que tout le monde leur trouve. C'est donc ainsi que je me suis lancée dans la lecture du dernier ouvrage de Cyrulnik. Cyrulnik, pour ceux qui l'ignorent encore, est un célèbre psychologue spécialiste notamment de la résilience. Si je ne dis pas trop de bêtises, c'est la faculté de l'être humain à surmonter les événements tragiques de son existence et même à en tirer parti pour vivre d'autant plus pleinement. Enfin je crois. De toute façon, c'est pas le thème (enfin pas exclusivement) de Ivres paradis, bonheurs héroïques qui aborde le thème du héros, de sa définition et de son évolution. Pour Cyrulnik, le héros est cet être ambigu, sauveur ou au contraire, victime qui est parvenue à surmonter le pire. C'est un être qui tantôt vous encourage à dire non et à vous rebeller contre un système injuste, tantôt galvanise les foules et dresse le peuple contre un ennemi commun. Nécessaire, il peut paradoxalement pervertir lorsqu'il impose une pensée unique et incite à la haine.

Ce que j'ai aimé dans cet essai c'est que l'écriture est très libre. Thèse, antithèse, synthèse, Cyrulnik ne connaît pas et se lance à l'aveuglette dans son sujet, extrapolant et naviguant au gré des de ses envies dans un style très littéraire. Mais ce qui est la force de l'ouvrage est également sa limite puisque l'auteur se répète jusqu'à parfois radoter, ressassant les mêmes anecdotes, revenant sur les mêmes thèmes, et finit par se perdre dans une argumentation confuse. C'est sans doute mon côté psychorigide mais, de fait, d'abord séduite par le propos, j'ai été progressivement lassée par les mêmes exemples pour être finalement soulagée d'arriver au bout de ma lecture. Je suis encore trop peu familière de Cyrulnik pour l'affirmer mais je suppose que ses fans diraient que ce n'est pas son meilleur ouvrage.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Essais
commenter cet article

commentaires