Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 15:03

L06.jpgLa logique cachée de la vie

Tim Harford

éditions De Boeck

2008

 

Vous vous souvenez de ce que nous expliquait Sandel dans Ce que l'argent ne saurait acheter, à savoir que certaines choses ne devraient pas être évaluées ? Et bien Tim Harford nous explique exactement le contraire dans son livre modestement appelé ​La logique cachée de la vie. ​Pour lui, tout est soumis au marché de l'offre et de la demande et l'être humain obéit, parfois inconsciemment, à une logique économique en évaluant risques et bénéfices et en prenant en conséquence les décisions. Harford explique ainsi en toute simplicité le mariage, la répartition des tâches ménagères dans le couple, la discrimination, l'essor technologique, etc.

Inutile de vous dire que j'ai détesté ce livre : tout n'y est pas à jeter (la partie sur le racisme par exemple est assez intéressante) mais il y a une telle assurance et une telle condescendance dans le propos que j'étais agacée dès les premières lignes. Outre que la théorie me semble plus que discutable (c'est se débarrasser avec beaucoup de légèreté de toutes les autres disciplines, un peu comme si une astrologue prétendait vous expliquer le sens de la vie grâce à la position des astres. Vous riez ? Pour ma part j'en suis même à me demander si je ne préfère pas les astrologues à tous ces économistes nauséabonds qui fleurissent actuellement) certains constats vont à l'encontre de la plus simple notion d'humanité : entasser les prisonniers car plus les prisons sont peuplés plus les crimes diminuent, subventionner les villes au détriment de la campagne, punir plus sévèrement les délinquants mineurs... Harford est un libéral à l'américaine, un de ceux qui évaluent tout ou presque, même s'il s'en défend, à l'aune de l'argent et qui prétend donner sens à la vie grâce à ça. Tout se paye, même votre amour pour votre conjoint, apparemment c'est de la logique. Pour ma part je vomis cette logique froide et calculatrice et je continue à soutenir des auteurs comme Sandel qui voit dans l'humanité autre chose qu'un bout de viande achetable ou jetable. ​

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Essais
commenter cet article

commentaires

Anvil 09/08/2016 17:24

Merci pour le retour ! :)
Je suis content d'avoir découvert votre blog. Vos notes de lecture touchent à beaucoup de domaines différents, parfait pour un touche-à-tout comme moi.

Anvil 27/07/2016 20:39

Une critique vive d'un ouvrage que j'hésite(ais ?) acheter. Je suis en train de finir le Pensez comme un freak de Levitt et Dubner qui est relativement proche de ce que vous dénoncez ; pas sûr que lire deux fois la même chose soit utile.
Je serais curieux de savoir ce que vous pensez de l'ouvrage de Tirole qui critique justement Sandel comme quelqu'un qui n'a rien compris à l'économie...
Bonne continuation !

beux 02/08/2016 09:47

Huum pas sûre d'avoir très envie de lire Tirole rien que pour ça justement : mais qui sait ? Concernant Levitt et Dubner j'avais lu d'eux Freakonomics il y a bien longtemps et c'est vrai que leurs théories sont très similaires à celles d'Harford : reste qu'ils sont plus drôles et moins condescendants et que du coup ça passait (un peu) mieux