Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 20:45

L01.jpgMoi et les Aquaboys

Nat Luurstema

éditions Gallimard Jeunesse

2016

 

L'été de ses quinze ans, Louise voit ses rêves exploser en vol lorsqu'elle rate l'épreuve de natation aux sélections pour les Jeux Olympiques. Elle qui ne vivait que pour la nage se retrouve soudain avec énormément de temps libre et fait sa rentrée seule au lycée puisque son amie de toujours Hannah, elle, a été sélectionnée. La voilà à la recherche de nouveaux amis mais ce n'est pas gagné car, hors de l'eau, Louise brille surtout par sa maladresse et sa timidité. Un jour elle retourne à la piscine et tombe sur trois garçons de son lycée qui l'embauchent pour une mission un peu spéciale : les entraîner en vue d'une émission de téléréalité.

Ecrit à la première personne du singulier, Moi et les Aquaboys est encore une fois la preuve qu'un roman adolescent peut être drôle sans être lourd. Louise est un personnage très attachant, grande fille gauche qui est en perpétuel décalage avec les autres. Autour d'elle gravitent des protagonistes tout aussi intéressants : le couple de parents divorcé mais qui vit toujours ensemble, la grande soeur à la pointe de la mode, l'amie obsédée par la compétition et par son poids... Les situations s'enchaînent, hilarantes, centrées essentiellement sur Louise et son trio de beaux gosses, formant à eux quatre un groupe improbable. Il faut ajouter à cela une "morale" assez positive puisque l'auteur, sans la dénigrer totalement, met en garde ses lecteurs contre une compétition excessive : ainsi Louise sortie des courses de natation découvre que sa vie ne peut se résumer à ça tandis qu'Hannah, entraînée et surmenée est tellement poussée par ses parents qu'elle manque en perdre la tête. Pour Nat Luurstema; gagner ou perdre n'a au fond pas vraiment d'importance : Louise a le sentiment d'être une perdante, son père, au chômage depuis un certain temps, également. Ce n'est pas grave nous dit l'auteur : l'essentiel c'est de se relever et de poursuivre son petit bonhomme de chemin, peu importe où il mène. Cette vision optimiste et bienveillante de la vie ainsi que le ton léger du récit font de Moi et les Aquaboys l'un de mes coups de coeur des romans jeunesse de l'été.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires