Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 12:18

L02.jpgDragon Boy

Guido Sgardoli

éditions Auzou

2016

 

Ce livre m'a d'abord fait peur : c'est l'histoire de Max, un jeune garçon à qui sa soeur offre un journal intime. ça vous rappelle quelque chose ? ça sentait un peu le plagiat du Journal d'un dégonflé. Rassurez-vous cependant il n'en est rien. En effet, Max n'a rien à voir avec Greg, le héros de Kinney. Dès les premières pages on comprend qu'il s'agit d'un enfant qui souffre de problèmes physiques : il a une jambe plus courte et marche avec une béquille, souffre de son dos et est obligé de porter un appareil auditif. Inutile de dire que pour lui l'entrée en sixième a été plus que difficile. Souffre-douleur des petites brutes du collège il aspire, en vain, à l'invisibilité. Jusqu'au jour où il tombe par hasard sur une BD mettant en scène Dragon Boy, un super-héros qui semble vivre des aventures étrangement proches de celles qui arrivent à l'école. De journal intime le livre se transforme en enquête pour découvrir qui est le mystérieux dessinateur de cette BD. Max va en profiter pour se découvrir lui-même des pouvoirs insoupçonnés et apprendre que derrière chaque personne se cache un super-héros. Si le récit est plutôt mignon et plein d'humour j'émets toutefois quelques réserves sur la mise en page : d'une part (mais là c'est un jugement personnel) je hais cette façon de mettre certains mots en gras pour en souligner l'importance, donnant ainsi l'impression que le narrateur crie et/ou qu'il prend son lecteur pour un idiot. D'autre part, le texte n'est aéré ni par des chapitres ni même par des indications temporelles. Du coup Dragon Boy se lit d'une traite, sans coupures, et peut paraître indigeste pour un récit qui fait plus de 300 pages, d'autant plus qu'il s'adresse à un lectorat de 10-13 ans. Enfin, si l'ensemble de l'histoire est sobre, j'ai trouvé la fin sirupeuse et totalement irréaliste : la morale est certes louable (nous avons tous un super-héros en nous pour peu que nous ayons le courage d'aller le chercher) mais amené de façon improbable. Cependant malgré tout Dragon Boy reste plaisant et tout à fait adapté à des pré-ados.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires