Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 11:42

L01.jpgIlluminae

Arnie Kaufman / Jay Kristoff

éditions Casterman

2015

 

Cette série SF pour ados risque de faire du bruit et vous avez toutes les chances de la croiser en librairie. Aussi, comme je suis sympa, je vais vous parler de ce qui, à mon sens, va probablement devenir un phénomène.

En 2575, le jour où Kady Grant quitte son petit ami Ezra Mason, la planète où elle vit, Kerenza, colonie illégale d'une compagnie minière, est attaquée par Beitech, une entreprise interstellaire sans scrupules. Par miracles quelques milliers de survivants dont Ezra et Kady parviennent à fuir. La flotte, composée de deux vaisseaux civils, le Copernicus et l'Hypatia, et d'un porte-chasseur, l'Alexander, s'efforce de rejoindre la station Heimdall qui leur permettra de "sauter" jusqu'au Coeur, toujours poursuivie par le Lincoln, le cuirassé de Beitech. Des problèmes supplémentaires apparaissent : à bord du Copernicus une mystérieuse maladie se déclare chez des survivants et Aidan, l'intelligence artificielle de l'Alexander, a été endommagée et donne des ordres incompréhensibles.

L'histoire n'a pas été sans me faire penser à celle de la très bonne série télévisée Battlestar Galactica : un groupe de survivants mené par un vaisseau de guerre et qui tente de fuir un ennemi redoutable... L'intrigue est bien menée et réserve son lot de surprises et de rebondissements. Cependant, l'originalité de Illuminae réside avant tout dans sa forme : pas de narration linéaire mais un récit présenté sous forme de dossier avec des rapports, des échanges d'e-mails, des retranscriptions audios, des extraits de journaux intimes, des listes nécrologiques... Les auteurs se lâchent également sur la mise en page avec des pages noires et blanches, des lettres qui ondulent pour mimer des mouvements ou éclatent pour simuler des explosions, des blancs, des fondus ou des silences... Le roman est de ce fait extrêmement vivant et tient en haleine un lecteur curieux de savoir si Ezra et Kady vont finalement parvenir à se retrouver. Bon sur les cinquante dernières pages j'ai trouvé au livre quelques longueurs (les divagations d'Aidan s'étirent parfois un peu trop à mon goût) et je suis un peu déçue par la fin même si, après réflexion, celle-ci me semble nécessaire pour aborder la suite. Ambitieux, Illuminae s'impose en tous cas comme une nouveauté majeure de cet automne même si comme moi vous n'avez pas plus de goût que ça à la SF pure et, pour le coup s'adresse à mon sens aussi bien aux adultes qu'aux ados.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Justine 14/09/2016 11:49

Ah, on l'a reçu en librairie et la couverture me faisait un peu peur. Maintenant je suis beaucoup plus motivée pour le lire :) Merci.
D'ailleurs, je voulais savoir si en roman ado tu avais lu (ou tu vas lire) The Graces :j'ai vraiment du mal avec ce roman, parce que je ne sais pas si je dois le classer comme "livre cliché sirupeux" ou "très bon roman même pour jeune adulte". J'ai besoin de ton talent pour mettre exactement les bons mots sur ce que je pense d'un livre :). (Sauf pour les Royaumes du Nord grrr)

beux 18/09/2016 13:06

Oui il faut vraiment lire Illuminae : c'est vraiment un bon bouquin même si effectivement je ne trouve pas forcément la couverture à la hauteur. Quant à "The Graces" je l'ai vu passer cette semaine : pas eu le temps d'y jeter un oeil mais je l'emprunterai peut-être la semaine prochaine, ton résumé m'a intriguée à mon tour^^