Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 12:36

L08.jpgLes arpenteurs de rêves t.1

Chimère captive

Mathieu Rivero

éditions Moutons Electriques

2016

 

Il est de ces livres qui ont de supers pouvoirs : ils rallongent le temps et, avec eux, dix pages semblent une éternité. Telle est la nature de l'ouvrage de Mathieu Rivero.

Céleste quitte la France d'outre-mer et Port-au-Riche pour étudier dans une université à Lyon (pas la peine de vous focaliser sur ce détail ceci dit on ne peut pas dire qu'on la voit beaucoup aller en cours). Elle prend une colocation avec deux amis, l'un peintre l'autre on ne sait pas trop, et découvre au bout d'une nuit que ce sont des arpenteurs de rêves, c'est-à-dire des gens qui ont la possibilité de s'immiscer dans les rêves d'autrui. C'est alors que Céleste leur fait une révélation fracassante elle aussi ! Car, tout comme sa mère et sa soeur c'est... une sorcière !

A ce stade j'ai levé les yeux au ciel.

Sachez que dans ce livre tout le monde ou presque a des pouvoirs à l'exception du meilleur ami loser de Céleste qui, du coup, travaille dans une boutique de magie pour en obtenir. Oui oui, une boutique de magie, comme dans Buffy mais en moins rigolo.

Faut-il vraiment vous résumer le reste ? Céleste et ses deux potes décident de visiter le grand songe, c'est-à-dire l'inconscient collectif, s'y retrouvent prisonniers avec des gens à cornes ou des druides, je ne sais plus trop car, à ce stade, j'étais déjà passée à ma technique suprême pour terminer un roman ennuyeux : le lire devant une émission quelconque du coup je peux vous dire en revanche que Gordon Ramsay n'était pas convaincu par les bobards du gérant de l'hôtel.

Bon me direz-vous mais, après tout, un roman ne se résume pas à son intrigue. Beaucoup de chefs d'oeuvres peuvent être réduits à un résumé bancal. Je vous arrête tout de suite : Les Arpenteurs de rêves n'est pas un chef-d'oeuvre. Mathieu Rivero n'écrit pas mal, il fait même parfois de très jolies phrases (certaines descriptions sont assez réussies) mais il n'a de toute évidence pas compris qu'à un moment donné ces phrases devaient se relier entre elles pour former une histoire cohérente, que c'était bien dans un livre d'avoir un peu de relief, une narration un peu dynamique ou des personnages un peu réalistes, toutes ces choses qui manquent à son ouvrage et qui font que les 173 pages de ce roman m'ont paru un obstacle interminable.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires