Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 12:15

L02.jpg Les pluies

Vincent Villeminot

éditions Fleurus

2016

 

Et encore un livre de Villeminot cette année ! Cet homme ne s'arrête donc jamais d'écrire ?! Cette fois il renoue avec le genre fantastique/ anticipation dans la veine de U4 en nous racontant l'histoire de Lou et Kosh, deux ados qui s'aiment. Mais voilà, cela fait des mois que la pluie tombe de façon continue, faisant monter le niveau des eaux de façon plus qu'inquiétante. La Terre est-elle le jouet d'un nouveau Déluge ? Lorsque le village est évacué, Kosh et Lou, devenus par la force des choses chefs de famille de leur fratrie respective, décident de partir ensemble et de survivre face à ce qui ressemble fort à la fin du monde...

Des trois romans de l'auteur que j'ai lu cette année, Les Pluies est sans doute le meilleur. Ce que j'ai le plus apprécié dans l'ouvrage c'est l'ambiance apocalyptique avec cette pluie qui n'en finit pas de tomber, engloutissant le monde que nous connaissons pour laisser place à un nouveau monde terrifiant. Certaines scènes sont très dures dans leurs descriptions et le premier quart du livre tient en haleine. Hélas le rythme se relâche un peu et le reste du roman est plus convenu. Mon plus gros souci reste cependant dans les personnages : au risque de paraître méchante, je trouve que Vincent Villeminot ne sait pas camper des portraits d'ados crédibles. Kosh apparaît comme le grand frère idéal, prêt à tout pour sauver ceux qu'il aime et irréaliste au possible tandis que Lou est inconsistante. Pour couronner le tout l'histoire d'amour est un peu ridicule et donne lieu à des scènes niaises, le pompon étant tout de même les lettres que Kosh écrit à Lou et dont le style, aussi mûr soit le jeune homme, n'est absolument pas celui d'un adolescent. Je suis un peu dure certes je le reconnais mais à dire vrai je trouve toujours les ouvrages de Villeminot frustrants, comme s'il était tiraillé entre un univers sombre et torturé et le désir de plaire à un public d'ados boutonneux en surfant sur un registre plus sage et plus vendeur avec pour résultat un livre bâtard qui peut en l'espace de quelques pages passer du très bon au très mauvais et vice-versa. Je me demande s'il ne devrait pas se lancer carrément dans l'écriture de romans adultes, histoire de se libérer de tout carcan. En tous cas, j'espère qu'il va se débarrasser des histoires d'amour.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires