Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 09:35

L02.jpgRagdoll

Daniel Cole

éditions Robert Laffont

2017

 

Un corps est retrouvé, cousu à la manière d'une poupée de chiffon. Et pour cause : ce corps est constitué de six cadavres différents, mais lesquels ? l'inspecteur Fawkes, fraîchement réintégré à la Metropolitan Police de Londres reconnaît sans peine la tête, celle de Naguib Khalid, un tueur d'enfants qui lui avait valu sa mise à pied et même un séjour à l'asile psychiatrique. Mais à qui appartiennent les autres membres ? Le mystère s'épaissit lorsque l'assassin diffuse une liste des six prochains meurtres qu'il compte accomplir : Wolf est le dernier de la liste. Le compte à rebours est lancé.

Ragdoll est un bon roman policier qui parvient à donner corps à ses personnages principaux, les enquêteurs, sans pour autant négliger l'intrigue de base, ce qui n'est pas toujours évident. Pour une fois, même si j'avais subodoré certains éléments, je n'ai pas réussi à prédire la fin. Le récit est sombre, les descriptions dures mais ça ne tombe jamais dans le gore ou le sanguinolent alors que rien n'était plus facile. De même l'auteur parvient à éviter une ambiance trop pesante par le biais de Edmunds, le bleu de l'enquête qui découvre avec joie les aléas de la vie de flic, tiraillé entre son travail et sa vie familiale. Dire après que c'est l'oeuvre du siècle me semble un tantinet exagéré : si le style suit, l'auteur cède volontiers à quelques facilités  et le final abrupt est un peu raté. Rien d'inoubliable donc mais un polar honnête et un auteur sur qui il faut probablement garder un oeil.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires