Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 12:47

Robe de marié

Pierre Lemaître

Editions Calmann-Lévy

 

 

J’ai plutôt de la chance en ce moment dans mes choix de lecture et je vais aujourd’hui encore vous parler d’un livre qui vaut le détour. Cette fois il s’agit d’un roman policier : idéal pour ceux qui partent en vacances non ?

Sophie, jeune femme d’une trentaine d’années, fuyant un passé douloureux dont nous savons peu de choses, est engagée chez un haut fonctionnaire pour s’occuper de son fils, Léo, un enfant qui s’attache très vite à elle. Mais un matin Sophie retrouve le petit mort, étranglé vraisemblablement durant la nuit. La porte était fermée à double tour, personne n’aurait pu le tuer si ce n’est elle-même… La jeune femme est contrainte de fuir et sur sa route les morts s’accumulent. Pourtant Sophie ne désespère pas de retrouver sa tranquillité et de mettre fin à sa folie….

Ce n’est pas tout. Mais c’est tout ce que je peux vous dire histoire de ménager un peu le suspens, car, personnellement, tout au long du roman, je n’ai rien vu venir. Le personnage principal est extrêmement complexe et le récit, surtout durant la première partie, est construit sur un rythme très rapide qui ne permet à l’action aucun temps mort. Les phrases sont courtes, volontiers hachées, et, à plusieurs reprises, on se surprend à s’arrêter dans la lecture pour reprendre son souffle. Le thème dominant du récit est bien entendu la folie qui nous entraîne dans une logique à laquelle nous adhérons jusqu’à ce qu’un nouvel élément du puzzle fasse de nouveau voler tout en éclats. De la même manière que Sophie tout au long du récit ou presque agit comme un pion dans un jeu d’échecs, l’auteur s’amuse également à manipuler son lecteur et le rend perplexe. Mon seul bémol porte sur le dénouement du récit. C’est une fin brillamment pensée, assez atypique, mais que j’ai trouvé expédiée un peu rapidement et qui m’a laissée sur ma faim sans mauvais jeux de mots. Ceci dit, c’est vraiment le seul petit détail qui m’a chagrinée. Paraît-il que le premier livre de Pierre Lemaître Travail soigné est encore mieux. Je n’en sais rien mais j’ai hâte de le découvrir…

 

Ps : Et pour les mordus de la langue française, non il ne s’agit pas d’une coquille dans le titre. Il n’y a pas de « e » final dans le « marié » mais c’est seulement en lisant le livre que vous découvrirez pourquoi…

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Un Ange Passe... 08/12/2011 19:40

Je reviens vers vous avec beaucoup de retard puisque cela fait un petit moment que j'ai terminé la lecture de Robe de Marié, et, me rendant compte que j'avais omis de vous donner mon ressenti sur
ce livre, je viens réparer cela en vous livrant (enfin!)mes impressions : j'ai beaucoup aimé , toutefois, j'étais moins captivée par l'intrigue car je "voyais venir" beaucoup des choses qui se sont
produites, il n'y avait pas vraiment de surprises, comparativement aux autres romans de Lemaître s'entend.

Il est bien écrit et se lit très bien, mais voilà, dans mon classement des livres de l'auteur, il n'arrive pas en première place.

Reste Alex...je n'en dispose pas encore, mais j'ai bien envie de voir de quoi il retourne..A suivre !

beux 24/12/2011 00:09



Contente de vous revoir! j'avais beaucoup aimé "Robe de marié" mais c'était le premier roman de Lemaître que je lisais: c'est pourquoi je n'ai pas été déçue. Effectivement, je suis de votre avis:
il ne vaut pas "Travail soigné" mais j'avoue que je le préfère tout de même à "Cadres Noirs". Quant à "Alex"... Eh bien je ne sais pas encore son classement: c'est un livre particulier, avec
certaines maladresses mais qui disposent également de ressorts intéressants. Comme vous dites, affaire à suivre... En attendant passez un bon Noël!