Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 15:20

Xanth

t.2: la source de magie

Piers Anthony

éditions Milady

 

Il fait très chaud, beaucoup trop pour se lancer dans des ouvrages complexes et des sentiments exaltés. Il est temps de se plonger dans une lecture rafraîchissante et sans prétention. Retour donc à Piers Anthony et à son deuxième tome de Xanth : la source de magie. Souvenez-vous. Piers Anthony c’est cet auteur de fantasy des années 70 que j’avais cru à tort être un contemporain. Cette fois, pas d’entourloupe : j’aborde le second volume de la série en toute connaissance de cause et sans accuser le malheureux de plagiat ou de manque d’originalité…

Bink notre héros coule donc des jours heureux auprès de sa tendre épouse. Sauf qu’en fait, il est loin d’être heureux, la tendre épouse étant plus qu’acariâtre, d’autant plus qu’elle attend un heureux événement. Qui plus est, son pouvoir magique, en sommeil, lui joue de bien vilains tours. Le roi ne voit alors qu’une solution pour palier à la crise conjugale de son sujet, l’envoyer sur les routes pour découvrir la source de magie à Xanth. Bink est donc envoyé en mission accompagné du centaure Chester, en bisbille également avec son épouse, et du soldat misogyne, Crombie, métamorphosé pour l’occasion en griffon… Les trois compères sont bientôt rejoints par le Bon Magicien Humphrey et par le golem Kandira. Mais le groupe ne tarde pas à se heurter à des obstacles et à rencontrer de nombreux ennemis au cours de leur quête. Pour une mystérieuse raison, un puissant ennemi leur met des bâtons dans les roues pour les empêcher de réussir…


Ça passe nettement mieux que le premier volet. D’une part c’est un peu mieux construit, même si l’auteur reste quand même assez surprenant dans son découpage narratif : il prend 70 pages pour décrire le bal masqué de la reine Iris, et expédie le départ de la quête des héros en une ligne (en gros, les scènes d’adieux doivent le gonfler) De la même façon, il expédie certains passages pour au contraire s’appesantir sur d’autres qui à première vue présentent nettement moins d’intérêt. En revanche, l’intrigue est assez prenante, le style plutôt efficace. Piers Anthony excelle dans le registre léger et un humour quasi-omniprésent ce qui l’empêche du coup de créer des situations réellement dramatiques. A dire vrai, on ne croit pas un seul instant à la mort de certains personnages et les rares scènes touchantes (la nymphe délaissée, le pouvoir magique du centaure) tombent de ce fait complètement à côté. Mais bon, passons… Passons aussi sur une certaine misogynie de Piers Anthony : les femmes sont soit laides et intelligentes, et de ce fait  sont des harpies, soit au contraire  sont des gentilles et jolies douces petites choses, mais qui n’ont pas inventé l’eau tiède. Vous trouvez que j’exagère ? Pourtant, le point de départ de cette quête, à rebours des quêtes chevaleresque, est de fuir l’être aimé. La femme est vécue comme un fardeau : la reine Iris est à demi-folle, Caméléon est insupportable, la nymphe Bijou est un peu simple d’esprit… Bref. N’étant pas une féministe enragée, ces petites piques m’ont plus fait rire qu’autre chose, mais elles pourraient ne pas être appréciées de toutes…  Passons, passons… Restons plutôt sur l’idée d’un roman qui se lit bien et d’une histoire plus développée que dans le premier volume, saluons les multiples créatures fantastiques… Le monde de Xanth n’a pas l’ampleur du monde créé par Tolkien mais peu à peu il prend joliment forme…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marinounette 02/09/2011 22:42


Aaah, Xanth ! Je suis fan !

Piers Anthony est un génie, il a un humour très fin et une imagination débordante. Je ne m'en lasse pas !

Quant au caractère misogyne, il ne m'avait pas choquée, au contraire. Là où un roman serait niais parce que tout est parfaitement parfait, Piers Anthony le rend drôle et plus complexe.


beux 06/09/2011 20:18



Eh ben! Quel enthousiasme!


La lecture de Xanth (qui commence à remonter maintenant que j'y songe) ne m'a pas laissée un souvenir absolument parfait mais m'a ceci dit bien distraite. Après j'avoue m'être arrêtée au tome 2
ou trois? Il faut qu'un jour je lise la suite je pense...


Si vous avez bien aimé Xanth, je suppose que vous connaissez aussi "La Belgariade" d'Eddings. Si ce n'est pas le cas, je vous conseille de lire cette série. C'est un peu le même genre que Xanth
je pense que ça vous plaira...



ni 12/08/2009 20:35

http://poudlard71100.miniville.fr/

Pascal le Yukka 11/08/2009 21:37

Ouip, ça fait un mois sans lecture là, et je ne crois pas à la cécité passagère. Bonnes vacances !

beux 14/08/2009 22:55


Malheureusement je ne suis plus en vacances, mais mon nouvel ordinateur si! Je profite donc du week-end du 15 août et de mon ancien ordi pour signaler que ce blog n'est pas mort. Je vais faire une
nouvelle note demain mais après il faudra de nouveau patienter jusqu'à ce que  je retrouve Internet (croisons les doigts pour que ce soit avant six mois...)


Dr Orlof 29/07/2009 22:41

FAINEANTE! AU BOULOT!

Oyà la Guêpe 10/07/2009 14:26

Voilà qui est fait ! (et désolée pour le double post...)