Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 11:32

L01.jpgEnquête au collège l'intégrale 1

Jean-Philippe Arrou-Vignod

éditions Gallimard Jeunesse

 

La note d'aujourd'hui sera plus légère qu'à l'ordinaire, désolée. Il faut un peu diversifier ses lectures et, d'un point de vue purement pratique, j'en ai assez de sécher lorsqu'on me demande des romans pour enfants; "pour des ados?" je demande avec espoir. Non, non pour ces petites têtes blondes bruyantes, à l'école ou au début du collège, et qu'on ne peut pas encore traumatiser avec des histoires de viol, de meurtre ou de vampires. Il est donc de temps de prendre le taureau par les cornes et de s'atteler à ces romans qui détermineront le goût des futures générations et qui plus tard, les empêcheront peut-être de demander en gloussant le dernier 50 nuances de Gray...

On commence donc avec un auteur ultra-classique mais que je ne connaissais que de réputation jusqu'à présent, Arrou-Vignod, et avec les trois premiers volumes de sa série la plus célèbre, Enquête au collège, réunis ici en un un seul tome. Trois collégiens, les grands gagnants d'un concours d'histoire, sont en route pour Venise, flanqués de leur professeur, monsieur Coruscant. Ils n'ont rien en commun: Rémi est un cancre notoire, un peu chahuteur sur les bords; Mathilde est une jeune fille timide et brillante qui supporte mal d'avoir changé de collège; Pierre-Paul (alias P.P) enfin est un surdoué tête à claques, persuadé d'être le plus grand génie de la terre. Tous les trois ne se connaissent pas vraiment, mais, pourtant, ils vont être obligés d'unir leurs forces lorsque leur professeur disparaît mystérieusement dans la nuit, les laissant seuls dans le train et bientôt livrés à eux-même dans une ville étrangère...

Il faut une certaine gymnastique cérébrale pour lire un récit pour les plus jeunes  et se souvenir de temps à autre qu'il s'agit d'un livre pour enfants et que c'est tout à fait normal que des phrases nous paraissent un peu bêbêtes. Ceci dit, l'oeuvre de Arrou-Vignod est malgré tout bien écrite et évite justement de tomber dans la niaiserie condescendante. L'auteur multiplie les points de vue: le premier tome est raconté par les trois protagonistes à tour de rôle, le second par Rémi, le troisième par P.P.  De ce fait, cela permet au jeune lecteur d'apprécier la différence de style entre le ton léger et moderne de Rémi, l'écriture mélancolique de Mathilde ou le récit pontifiant et emphatique de Pierre-Paul. A l'enfant ensuite de s'identifier à l'un ou l'autre de ces personnages. L'intrigue est bien menée car elle évite à la fois de faire de nos héros des détectives chevronnés ridiculisant les forces de police à la manière du Club des Cinq (pas très crédible) et à la fois d'en faire des sales gosses qui fabulent. Du suspens mais pas de morts; des vols mais pas de traumatisme; des enlèvements mais pas de sang. Bref, un roman parfait pour donner aux plus jeunes le goût de la lecture et se faire la réflexion que l'art d'écrire pour la jeunesse est un art beaucoup plus difficile qu'on ne le croit...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

Nénène 14/02/2013 18:05

Oh, les souvenirs, j'en ai lu un étant gamine!! Rhoooh le coup de vieux dis-donc!
Cela dit, tu notes que ayant lu ça enfant, je ne lis pas 50 shades of débilitude... Comme quoi ^^

beux 14/02/2013 20:16



Mouais mouais, mais tu en as feuilletté des extraits petite fourbe! Et qui donc me tanne pour que j'emprunte la suite?