Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 10:11

L01.jpgQui a tué l'idiot?

Dumontheuil

éditions Casterman

 

 

Nous sommes en 1906. Lucien Lurette, acteur raté, arrive dans un petit village au bord de mer, théâtre d'événements pour le moins sordides. En six ans, le tiers des habitants a été assassiné par un mystérieux meurtrier qui tue uniquement les villageois. Qui est-ce? Le comte qui dicte ses lois, unique détenteur des mystérieux poèmes laissés sur les cadavres, le curé qui, après une tentative ratée de suicide ,se terre chez lui, le lanceur de rumeur qui dit beaucoup de vérités et quelques mensonges? Mais en fin de compte, qui est le plus inquiétant? ce meurtrier anonyme ou ces villageois pour le moins atteints; des enfants qui torturent et tuent les animaux, des vieillards qui hurlent que c'est leur faute ou ce concierge qui s'obstine à construire une église au bord de la falaise alors qu'elle sera tôt ou tard détruite? La clé du mystère se trouve cependant dans une seule question: Qui a tué l'idiot, le premier assassiné de l'histoire?

Cette bande dessinée, on me l'a fourrée d'office entre les mains. Je vous le dis tout net, j'avais pas intérêt à ne pas l'aimer, sous peine d'être pourrie par mes charmants collaborateurs. Bon ça va, j'ai beaucoup aimé. Mais c'est trash, il faut l'admettre. Les dessins sont sombres, les personnages ont des traits repoussants, des expressions affreuses et au demeurant, malheureusement, assez réalistes. L'histoire... Vous avez lu le résumé, je crois qu'il n'y a rien à ajouter. Dans un style gothique qui m'a fait penser à l'univers de Tim Burton dans Sleepy Hollow, la bande dessinée est traversée de part en part par un humour macabre plutôt réjouissant. Impossible de dire où s'arrête la part de réalité et la part de rêve, c'est une ambiance cauchemardesque; les traits se tordent, les personnages se transforment en animaux, les corps se gonflent et deviennent monstrueux... Et au milieu de tout ça, nous avons le personnage de Lucien Lurette, l'acteur, qui, bien malgré lui, s'intègre à cette farce grotesque et, presque à son corps défendant, devient l'un des protagonistes principaux de l'histoire, courant le risque de devenir habitant et donc, à son tour, de mourir... C'est la parodie d'une société où chacun a sa place et doit la tenir coûte que coûte, avec une logique poussée jusqu'à l'absurde.  C'est un peu effrayant quand même. Alors, qui a tué l'idiot? A vous de le découvrir à votre tour....

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans B.D.
commenter cet article

commentaires

nath 05/10/2010 13:38


Et oui, une très bonne BD à conseiller en fin d'année. On ne t'as pas demandé de lire n'importe quoi : juste un petit bijou !!!
(fourrée est un bien mot... obligée à lire oui mais on ne voulait pas que tu passes à côté, cela aurait été dommage, n'est-ce-pas ?


beux 05/10/2010 19:29



Je confirme: très dommage... Bon, mais trouvez-moi des lectures plus gaies maintenant par pitié!



Binomette 05/10/2010 00:01


;-)


Binomette 03/10/2010 23:41


Ahhhhh!! Fabuleuse BD s'il en est!! Comme quoi, le Grand, il sait de quoi il cause, tout de même!


beux 04/10/2010 09:44



Mouais, je dois admettre qu'il est efficace quand il grogne pas...