Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 20:05

L02.jpgLa fourmilière

Jenny Valentine

éditions Ecole des Loisirs

2009

 

Sam jeune garçon de dix-sept ans a fugué de sa campagne pour atterrir à Londres, voulant échapper à un passé qui est devenu trop lourd à porter pour lui. Qu'a donc fait Sam? C'est la question que se posent ses nouveaux voisins dans l'immeuble de Georgiana Street où il a trouvé refuge. Harcelé, Sam presque contre son gré se lie avec ces gens dont le quotidien est pourtant loin du sien; Isabel, la vieille fouineuse du premier étage et, surtout Bohême, la fille de Cherry, une alcoolique. Petite fille de dix ans, Bohême veut devenir amie avec ce garçon mystérieux et découvrir son secret... Quitte à se faire rembarrer et à apprendre sur elle-même et sur sa mère des choses pas forcément agréables à entendre...

C'est du made in Ecole des Loisirs. C'est plein de bons sentiments et d'enfants géniaux. Mais j'ai apprécié ceci dit ce roman sans prétention, narrant le quotidien de paumés de la vie qui finissent par découvrir qu'ensemble ils sont plus forts. Sam est un héros attachant, dont le passé nous demeure mystérieux, ce qui rend d'autant plus surprenant la révélation finale, pas du tout je l'avoue à ce à quoi je m'attendais. En face, nous avons l'héroïne, une gamine de dix ans, ce qui au moins nous dispense de l'inévitable histoire d'amour du roman pour ados. Ce couple improbable mène tambour battant une action efficace (ils prennent tour à tour la parole) et donnent au récit un bon rythme. Les autres personnages, légèrement plus caricaturaux (la vieille curieuse, la mère alcoolique, le propriétaire absent) sont assez intéressants malgré tout et permettent au livre de ne pas tomber dans un certain manichéisme (Cherry ne s'occupe pas de Bohême mais l'aime quand même, Isabel se mêle de tout mais avec la meilleure foi du monde..) La fin est un peu trop "happy end" à mon goût et le style reste enfantin. Néanmoins, la fourmilière a le mérite de ne pas tomber dans la démagogie et de montrer deux enfants tels qu'ils sont: Bohême, une gamine un peu voleuse sur les bords et Sam... à vous de découvrir ce qu'il a fait! Bonne lecture...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires