Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 11:42

L01.jpgMéthodologie pratique de mauvaise foi

Bamastrau/ Couty/ Strauser

éditions Rue des Promenades


 

Au cas où vous l'auriez peut-être remarqué au fil des pages de ce blog il m'arrive (parfois) d'être de très mauvaise foi. Aussi lorsqu'un gentil éditeur m'a proposé de m'envoyer un petit livre intitulé: Méthodologie pratique de mauvaise foi, j'ai sauté sur l'occasion, désireuse de me fournir des armes en la matière.

La mauvaise foi est je pense universelle: que celui qui a toujours admis qu'il avait tort ou qui a reconnu systématiquement ses erreurs lève la main! Vous? Vous voyez vous êtes de mauvaise foi. C'est impossible d'être toujours sincère, tout comme il est impossible d'avoir toujours raison (à part moi bien entendu). Le livre de Bamastrau, illustré par Couty, met en scène les différentes facettes de la mauvaise foi dans un recueil court (environ 80 pages) mais amusant des différentes "méthodes" pour soutenir avec beaucoup d'assurance des arguments fallacieux et tenir tête à son interlocuteur alors qu'on a tort. J'ai reconnu ainsi beaucoup de mes techniques: jouer sur les mots ou sur l'affectif, refuser d'admettre la défaite (ça je le fais quand je perds aux jeux de société, ce qui, je vous rassure, ne m'arrive jamais) ou encore jouer sur l'incohérence de mon propos: "Donner raison à son interlocuteur pour mieux lui ôter ses arguments: ' Oui, c'est incohérent! Et alors? Je suis incohérent! Mieux, je le revendique". Ceci dit j'ai reconnu aussi les techniques de certains de mes proches ou encore de mes supérieurs hiérarchiques; je pense que bon nombre d'ailleurs d'entre vous reconnaîtront la méthode employée notamment lors de réunions qui consiste à répondre à une première question plus facile à développer et qui occupera la totalité de la réunion, évitant ainsi d'aborder des sujets plus sensibles: "Surseoir à répondre à une question, en revenant à une question posée précédemment. Insister sur l'importance de répondre le plus clairement possible, et dans l'ordre. Après cet apparté et le complément de réponse (non sollicité), avec un peu de chance, la question ne sera pas reposée."

Dans Méthodologie pratique de la mauvaise foi vous trouvez ainsi toutes les formes que peut prendre la mauvaise foi. C'est drôle et les illustrations ça et là mettant en scène presque toujours des personnages avec un sourire sardonique, du style "je vais t'arnaquer sans que tu t'en rendes compte" m'ont bien fait rire. Dans le même style , ce n'est pas sans m'avoir fait penser à Dictionnaire du parfait cynique de Roland Jaccard (éditions Zulma) Aussi, si vous avez envie de savoir quel type de mauvais perdant ou quel type d'arnaqueur vous êtes, n'hésitez pas à vous plonger dans sa lecture...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Humour
commenter cet article

commentaires

animalerie 26/08/2010 16:07


Merci pour l'article