Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 19:05

L01.jpgLes trois grosses dames d'Antibes et vingt-neuf autres nouvelles

Somerset Maugham

éditions Robert Laffont

 

On revient à un peu de littérature, même si c'est pas franchement de la littérature toute fraîche, avec Maugham, un auteur qui a surtout été publié dans la première partie du 20e siècle. Les trois grosses dames d'Antibes est un recueil de nouvelles inspirées la plupart du temps par l'expérience et les voyages de l'écrivain. Maugham, d'origine britannique, a été en effet un grand baroudeur qui a visité une bonne partie du globe et a tiré parti de toutes ses rencontres. Volontiers cynique, il met en scène des personnages peu recommandables et des situations qui n'ont rien d'extraordinaires mais qui suscitent volontiers le rire. Ainsi, dans la nouvelle Les trois grosses dames d'Antibes, il raconte l'histoire de trois amies d'âge mûr au régime qui se retrouvent contraintes de partager une villégiature avec une femme qui, elle, mange comme quatre....

Gourmandise, envie, paresse, luxure, autant de péchés qui se retrouvent dans la plupart des histoires  que Maugham s'amuse à décliner. L'auteur prend ici clairement parti pour les "fauteurs": l'homme qui renonce à ses ambitions pour un métier modeste et une vie confortable dans les îles, la jeune fille qui met le grappin sur un homme riche et décide d'en tirer parti, la prostituée qui pousse au suicide un missionnaire par trop zélé, le jeune garçon qui transgresse tous les interdits dictés par son père... Tous ces personnages, malins et retors, suscitent le rire. A l'inverse, Maugham condamne assez sévérement les autres, les gens convenables: par exemple, dans la nouvelle le tribunal, il met en scène un trio condamné aux flammes éternelles par le Tout-Puissant lui-même. Les trois personnages ont été exemplaires pourtant: le mari, amoureux d'une autre, n'a pas voulu quitter sa femme pour ne pas la faire souffrir, la femme a fermé les yeux sur les sentiments de son époux, l'autre femme a admiré le courage des deux et s'est résignée à son amour sans espoir. Aigris, amers, ils sont passés à côté de leur vie et sont  sévérement punis. Ainsi, si l'auteur semble poser sur ses contemporains un regard amusé mais bienveillant, il fustige sans appel les donneurs de leçons comme le missionnaire intégriste de Pluie ou le mari piqué d'honneur dans Un point d'honneur. Cette légéreté dans les propos se reflète également dans le style: l'écriture est alerte et amusante, le ton concis. Bien entendu, toutes les histoires sont de qualité inégale, et beaucoup semblent se répéter tant elles semblent similaires dans leurs propos. Cela reste cependant un ouvrage agréable à lire et curieusement optimiste puisqu'il ne met en scène ni héros ni vrais méchants, juste des gens plus ou moins originaux, plus ou moins imparfaits et à qui nous nous attachons de fait assez facilement...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Roman
commenter cet article

commentaires