Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 17:42

L01.jpgLe vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Jonas Jonasson

éditions Presses de la Cité

(2009)

 

Allan Karlsson, résident d'une maison de retraite suédoise, décide qu'il n'a pas envie d'assister à la fête donnée en son honneur pour son centième anniversaire. Ni une ni deux le voilà qui échappe à la vigileance de la terrifiante soeur Marie et qui, encore en charentaises, saute par la fenêtre de sa chambre . Son objectif: prendre le premier bus qui passe et s'éloigner le plus vite possible. Plan qui aurait plutôt bien fonctionné si, à la gare, Allan, agacé par l'insolence d'un jeune blanc-bec, ne lui avait pas volé sa valise... Or, la valise est celle d'un trafiquant de drogue et se révèle bientôt synonyme d'ennuis...

Comparé à des oeuvres de Paasilinna, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire présente effectivement quelques ressemblances avec ces dernières; le ton franchement humoristique et un road-moavie mettant en scène des personnages improbables et décalés (un centenaire doué dans le maniement des explosifs, un vendeur de hot-dogs sans scrupules, un éternel étudiant presque diplômé en tout, une femme qui a pour animal de compagnie un éléphant, un policier dépressif). J'ai trouvé ça moins drôle que Petits suicides entre amis, mais j'ai bien ri quand même aux mésaventures de ce vieillard apolitique et amoral, en cavale avec une bande d'énergumènes tout aussi étranges que lui. Le récit est interrompu par des flash-back relatant l'histoire de Karlsson depuis sa naissance jusqu'à son centième anniversaire: l'auteur, sans scrupules, lui fait rencontrer des personnages du siècle dernier: Franco, Staline, Mao, Truman, De Gaulle.... Allan est une sorte de Forrest Gump mais beaucoup moins lisse et benêt qui intervient à des moments-clés de l'histoire mondiale et, balloté entre communistes, américains et autres, voyage à travers le monde et poursuit son petit bonhomme de chemin, ne demandant rien d'autre qu'un coup à boire de temps en temps. Certains passages sont franchement hilarants (je pense par exemple à la rencontre avec Herbert Einstein, le demi-frère benêt du génie, ou encore au séjour que Allan fait à Bali) d'autres sont plus inégaux. Jonas Jonasson est à la base journaliste et cela se ressent dans un style parfois poussif et quelques longueurs. Le roman aurait gagné à être plus court mais ne boudons pas notre plaisir non plus: de nos jours, les romans humoristiques sont rares...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Film streaming 08/05/2014 21:43

bonne journée à tous !

Film streaming 08/05/2014 21:42

bonne journée à tous !

echolalie 30/09/2011 17:58


une journée pour le lire, impossible de décrocher avant la fin, les auteurs nordiques ça reste une valeur sûre ^^