Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 11:57

L08.jpgLe voyage aux limbes

Geoffrey Guntz

Mon petit éditeur


 

Je me suis retrouvée avec un vrai dilemme en écrivant cet article. En effet, le roman dont je vais vous parler aujourd'hui m'est tombée entre les mains par hasard. C'est un livre écrit par un jeune auteur et publié vraisemblablement à son compte. ça m'ennuie un peu sur le principe d'être méchante de ce fait avec Le voyage aux limbes mais, après réflexion, je ne vois pas pourquoi je serais plus gentille avec un roman sous prétexte qu'il a déjà peu de chances de se vendre. Je vais donc le traiter de la même manière que les autres: au moins on ne pourra pas m'accuser de ne lire que des best-sellers.

Dans une contrée merveilleuse, Meheb et Keros, des jumeaux promis à un grand destin, partent à la poursuite d'un rebelle qui a fait offense à leur roi, accompagnés d'un elfe (follement original), d'une sorcière aguicheuse et d'un prêtre guerrier. Mais ils s'égarent et pénètrent dans une forêt légendaire, la forêt Obscure, dont nul n'est jamais ressorti. Dans cette mystérieuse forêt, les jumeaux et leur petit groupe vont vite se retrouver confrontés à des goules maléfiques qui vont leur faire visiter différents mondes en proie à des malédictions diverses. A eux de déjouer les pièges qui leur permettront de trouver la sortie de ces univers infernaux.

Geoffrey Guntz avoue clairement s'être inspiré de Dante pour son histoire. Certes, pourquoi pas? Je n'ai rien contre Dante, mais encore faut-il que le roman soit à la hauteur du thème. Et là, c'est plutôt un fiasco. Par quoi commencer? Le mélange pas très heureux entre civilisation antique, religion catholique, mythologie gréco-romaine et univers de jeux vidéos? ça déjà c'est pour moi une faute de goût: il faut avoir je pense une écriture solide pour oser un pareil melting-pot et ne pas se contenter de jeter références en vrac en se gargarisant de sa propre culture. Mais l'auteur cumule les erreurs: le rythme du récit est .... inexistant; les chapitres semblent se terminer au hasard, l'action est ralentie en permanence, les dialogues pratiquement absents. Le style est une mauvaise copie de Tolkien avec superlatifs et langage pompeux. Les personnages sont à peine esquissés, ne permettant pas au lecteur de s'attacher à eux... Par charité je ne m'attarderai pas sur les coquilles et la mise en page approximative, résultat pour le coup du mauvais travail de l'éditeur. Non ,franchement, non. Le livre n'est pas assez mauvais pour en rire, mais il l'est assez pour s'ennuyer profondément de bout en bout. Je suis sûre que l'auteur est un fervent amateur de fantasy et je suis sûre que c'est un bon lecteur, mais ce n'est pas pour ça que ça en fait un bon écrivain, surtout pour un genre qui, contrairement aux idées reçues est loin d'être facile à maîtriser...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Isa-sama 31/08/2010 11:20


Si tu cherches de la fantasy peu connue, je te conseille "Les lunes de sang" d'Anaïs Cros, jeune auteur française qui a fait publié un second tome à compte d'auteur (on peut très bien ne lire que
le premier, l'intrigue étant résolue sur un seul tome).
C'est un livre qui a plu à toutes les personnes à qui je l'ai prêté ou offert, il y a donc une chance pour que tu aies autant de plaisir que moi à le lire.


beux 02/09/2010 10:26



N'a t'elle pas déjà fait les Imaginales? La couverture de son livre m'évoque quelque chose.... En tous cas ça m'intrigue c'est déjà bon signe!