Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 17:15

L09.jpgL'Armée furieuse

Fred Vargas

éditions Viviane Hamy

2011

 

Quelques années après son dernier roman et au grand bonheur de ses fans, Fred Vargas revient avec une nouvelle enquête du commissaire Adamsberg dans L'armée furieuse. Adamsberg, policier atypique aux raisonnements et aux méthodes peu orthodoxes avait déjà fort à faire dans son propre commissariat parisien: un riche magnat des affaires tué dans l'incendie d'une voiture, une fillette séquestrée par un prétendu grand-oncle... Mais lorsqu'une petite femme apeurée débarque de Normandie pour lui raconter l'histoire de l'Armée Furieuse, une armée de revenants qui assassineraient des criminels, notre héros décide de tout plaquer et, flanqué d'un fils taciturne et d'un pigeon convalescent, débarque à Ordebec pour enquêter sur des histoires de fantômes mais surtout des meurtres bien réels...

Ce qui est agréable avec les romans de Fred Vargas, c'est que ce sont sans doute les policiers les plus optimistes au monde. Ne vous y trompez pas: dans L'Armée furieuse, il y a des morts, des assassins et du sang. Mais les enquêtes sont menées avec une telle désinvolture qu'elles perdent beaucoup de leur gravité et que le lecteur, sans pour autant perdre de son intérêt pour une intrigue rondement menée, n'éprouve pas de réelle angoisse. Le commissaire Adamsberg, personnage unique, a des méthodes brouillonnes et une certaine tendance à lorgner la poitrine de ses suspectes. Sa perpétuelle rêverie ainsi que sa distraction en font un être attachant, à mi-chemin entre Colombo et l'inspecteur Gadget. Ses subalternes sont croqués avec tout autant d'humour et de brio par une Fred Vargas qui excelle dans l'art du portrait. Tous ses personnages sont soignés, si bien qu'elle évite ainsi l'écueil du genre, le manichéisme, ainsi que l'éternelle rengaine "les monstres sont partout" (d'autant plus que dans l'Armée furieuse les monstres sont les premières victimes!) Que dire d'autre? Fred Vargas est un auteur que j'affectionne particulièrement, tant pour son style toujours très drôle que pour ses intrigues soigneusement travaillées, flirtant avec un surnaturel qui s'explique toujours. Je ne peux donc qu'encourager ceux qui ne connaissent pas encore ses écrits à se plonger dans son dernier roman. Que ceux qui n'ont rien lu d'elle avant se rassurent: les allusions aux précédentes enquêtes d'Adamsberg ne gênent en rien la compréhension de la lecture mais vous donneront en revanche envie de découvrir ses autres livres...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Damien 08/07/2011 07:04


Je ne connais pas Fred Vargas et je ne suis pas un grand amateur de roman policier - à part Hercule Poirot- mais vous m'avez donné envie de lire l'armée furieuse.


beux 09/07/2011 14:31



pour ceux qui ne sont pas forcément amateur de romans policiers, Fred Vargas est effectivement une très bonne introduction. Ceci dit, vous pouvez commencer par Pars vite et reviens tard
également...