Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 14:13

L01.jpgLe Front russe

Jean-Claude Lalumière

éditions le Livre de Poche

 

Petit, le narrateur du Front russe a toujours rêvé de voyager, passant des heures devant son Géo, peut-être pour échapper à une mère un brin trop envahissante. Dans ce but il passe un concours du ministère des affaires étrangères qu'il réussit sans trop de mal. Hélas, un incident malheureux lui attire les foudres d'un supérieur qui l'envoie dans un obscur service: le "Bureau des pays en voie de création-Section Europe de l'Est et Sibérie". Là, le narrateur se retrouve confronté à un chef dérangé, à des collègues incompétent et à un travail ennuyeux au possible. Ses rêves d'évasion semblent bien mal engagés...

Roman court mais efficace, Le Front russe est loin d'être entièrement comique. Certes, c'est par le biais de l'humour que l'auteur choisit de décrire le parcours de ce jeune fonctionnaire plein de bonne volonté et bien malchanceux et nous avons nombre de scènes franchement cocasses: la scène du pigeon (un pigeon qui vient s'écraser contre la vitre du narrateur et l'oblige à entamer une correspondance interminable avec le responsable du service d'entretien), la scène de l'attaché-case ou encore le passage où le héros engage des employés d'un hôtel et ses collègues pour jouer le rôle de journalistes lors d'une conférence de presse à laquelle personne ne veut assister. Mais sous ce style léger se cache une plume volontiers cynique et un désenchantement par rapport au monde du travail ou même de la vie: "On croit se rendre dans des endroits nouveaux mais on réalise que c'est partout pareil. L'histoire d'une vie, c'est toujours l'histoire d'un échec." Un peu dans le style de Jaenada, Lalumière manie ainsi avec brio humour pince-sans-rire et une réflexion plus sérieuse sur une génération que la société actuelle prive peu à peu de tout espoir. C'est donc un livre qui fait beaucoup rire mais qui, sur la fin laisse une certaine amertume à son lecteur; après tout, ce héros, à la fois touchant et agaçant, ne méritait-il pas mieux?  Rire de peur d'être obligé d'en pleurer...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Roman
commenter cet article

commentaires

urgonthe 12/08/2012 19:44

Trop peur que ça ressemble à ma vie pour le lire !

Orchéon 07/08/2012 18:19

je m'y suis attelé, et bien que la lecture ait été agréable, et qu'il se lis vite, le personnage m'a exaspéré,j'ai eus tout le temps envie de lui botter le derrière..XD

beux 08/08/2012 22:30



Vraiment? Moi je l'ai trouvé plutôt sympathique. Un peu paumé certes mais amusant et surtout, très malchanceux...