Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 09:47

L03.jpgLes pourquoi de l'histoire

Stéphane Bern

éditions Albin Michel

2014

 

Je l'avoue, j'ai une faiblesse : le mardi soir, l'air de rien, il m'arrive parfois de traîner devant l'émission de Stéphane Bern, Secrets d'histoire. Plus jeune pourtant je détestais les manières onctueuses de ce dernier mais, les années passant, je dois admettre que je m'y suis faite et que je l'écoute désormais parler de rois et reines avec un certain intérêt. Je dois me faire vieille.

C'est donc logiquement que j'ai franchi un cap supplémentaire en empruntant le dernier livre de notre présentateur Les pourquoi de l'histoire qui s'interroge sur toutes ces petites questions qui jalonnent le temps : pourquoi Monaco reste un état indépendant, pourquoi le français est devenu la langue officielle, pourquoi Saint-Pétersbourg a changé plusieurs fois de noms, pourquoi notre drapeau est bleu blanc rouge, pourquoi l'orange symbolise les Pays-Bas...

L'ouvrage de Stéphane Bern n'est pas inintéressant, loin s'en faut : bien que n'étant pas forcément ignare en matière d'histoire, j'ai été surprise, voire même un peu vexée de découvrir que j'ignorais la réponse à la plupart des questions. L'auteur a le mérite de ne pas revenir sur des faits débattus et rebattus, tout comme il a le mérite de garder un ton neutre dans son discours, se gardant bien de s'enflammer ou d'émettre un quelconque jugement de valeur. Personnellement, je trouve ça reposant. En revanche, je suis moins fan de la composition de l'ouvrage : Stéphane Bern ne traite pas moins de 120 questions à raison d'une page et demi par sujet. Lu bout à bout, l'ensemble devient vite indigeste et un peu lassant, d'autant plus que la façon de procéder est toujours la même : courte introduction, énoncé de la question, explications. Pour résumer, c'est comme si vous lisiez une centaine de copies d'élèves à la suite. C'est correctement écrit mais ça reste très scolaire. L'idéal je suppose est, pour le coup, de piocher dans les questions au gré de vos humeurs, ce qui vous permettra ainsi de briller en société à moindre frais. Au fait, vous saviez pourquoi l'année 1566 n'a duré que 262 jours?

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Jacques C 28/07/2014 19:59

Dans le même genre que votre question finale, savez-vous pourquoi Thérèse d'Avila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 ?

beux 29/07/2014 11:59



Ah ah, Stéphane Bern l'évoque justement dans l'ouvrage! Passage du calendrier julien au calendrier grégorien si je ne m'abuse...