Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 18:27

L01.jpgPromenade de santé

Fluorette

éditions Grasset

2014

 

Dans la lignée des médecins blogueurs, permettez-moi aujourd'hui de vous présenter Fluorette. Fluorette aurait pu être urgentiste, pédiatre, spécialiste, mais elle a opté pour le voie la plus "ingrate" et est devenue généraliste. C'est son quotidien de généraliste en campagne qu'elle choisit ici de nous raconter, d'abord en tant que remplaçante puis en tant que propriétaire d'un cabinet, avec tous les soucis matériels et moraux que cela implique.

Tiré d'un blog, Promenade de santé est loin d'être un ouvrage complaisant. Fluorette n'est pas tendre avec le système médical dont elle pointe fréquemment les dérives : visiteurs médicaux qui ont trop d'influence, patients qui se font renouveler des médicaments sans même une consultation ou, à l'inverse, patients qui consultent pour un rien à toute heure du jour et de la nuit... Fluorette n'est pas tendre avec elle-même non plus puisqu'elle se remet fréquemment en question et s'interroge régulièrement sur ses choix et sur ses pratiques. Cela ne l'empêche pas pour autant de défendre bec et ongles un métier qu'elle adore et de s'insurger contre tous ceux qui assimilent les généralistes à une bande de fainéants trop payés. Promenade de santé est intéressant de ce fait car c'est un livre un peu dur par endroits mais très touchant, le journal d'une généraliste qui est sans cesse tiraillée entre son amour du métier et des gens et son ras-le-bol des tracas du quotidien et du manque de reconnaissance de sa profession. C'est aussi l'histoire de patients divers et variés qui évoluent dans la vie de Fluorette, malades grincheux ou amicaux, vieillards méfiants ou jeunes filles perdues, hypocondriaques ou dépressifs... Les récits de tous ces êtres ponctuent un ouvrage qui est loin d'être parfait (Fluorette a parfois une tendance à l'auto-apitoiement et digresse à de nombreuses reprises) mais qui reste très émouvant et que, pour ma part, j'ai largement préféré à Alors voilà, pourtant beaucoup plus médiatisé.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Témoignage
commenter cet article

commentaires