Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 13:00

L01.jpgInstinct 1

Vincent Villeminot

Editions Nathan

2011

 

 Je ne sais pas pour vous mais moi, l’idée de pouvoir me transformer en animal m’a parue toujours sympathique. Devenir oiseau pour découvrir le monde d’en haut, petite souris pour se faire oublier ou, au contraire, lion pour donner quelques coups de pattes soigneusement choisies… Hélas, ça ne fonctionne pas comme ça donc, à défaut de vivre ça dans la réalité, voyons ce que ça donne dans la fiction.

Et ça commence avec un adolescent de dix-sept ans, Tim Blackhills, notre héros, qui accompagne ses parents à Seattle pour récupérer son frère et meilleur ami Ben, de retour d’un stage archéologique. Véritables têtes brûlées, les frères Blackhills n’aiment tant rien d’autre que partir en expédition ensemble et rêvent de devenir des aventuriers tous les deux. Mais leurs projets tournent court : sur le chemin du retour, la famille a un accident de voiture. Les parents de Tim et Ben sont tués. Tim ne garde lui-même que des souvenirs confus du drame mais se souvient en revanche d’une chose : juste après l’accident, l’espace de quelques heures, il est devenu grizzli. Est-il devenu fou suite à la consommation de quelque drogue, est-il responsable de l’accident et de la mort de sa famille ? A-t-il seulement rêvé ? Ce n’est pas l’opinion du professeur Mcintyre qui, persuadé que Tim a le pouvoir de se transformer, l’invite à venir séjourner dans son institut de recherches au cœur des Alpes avec d’autres patients tous dotés du même pouvoir. Tim fait ainsi la connaissance de la mystérieuse Flora et du jeune prodige Shariff. Initié, il découvre également que se métamorphoser n’est pas sans risques…

Instinct, malgré son appartenance à la catégorie jeunesse, n’a pas grand-chose à voir avec un gentil roman fantastique où des hommes devenus loups s’ébattent gaiement dans la prairie en se plaignant de leur pilosité mal venue. Il y a une certaine sauvagerie dans ce récit qui débute d’entrée de jeu par la mort de toute la famille du héros et qui met en scène plusieurs fois la violence : violence animale certes, celle de Tim qui, transformé, devient incontrôlable, mais surtout violence humaine, celle des « chasseurs » qui sont prêts à tout pour des proies aussi rares que celles des « anthropes ».Cette violence est d’autant plus choquante que, loin d’être banalisée par l’auteur, elle est montrée dans toute son horreur et sans complaisance. Manque de complaisance qui se retrouve également dans des personnages qui sont loin d’être parfaits. Tim est un élève médiocre, un peu trouillard, consommateur occasionnel de drogues, Flora est une névrosée caractérielle et sociopathe, terrifiée à l’idée que l’on puisse découvrir la nature de sa métamorphose (allez savoir pourquoi d’ailleurs car elle ne se transforme pas en cafard ou en chèvre non plus) Bref, Instinct est un roman qui porte bien son nom, assez sombre, et qui met en scène des héros qui luttent pour accepter leur double nature. C’est un peu trop « adolescent » à mon goût parfois avec l’inévitable bluette sentimentale mais c’est une bluette qui, tout du moins, a le mérite de servir à l’intrigue et non pas de l’éclipser. C’est donc plutôt une réussite et la fin du livre, servi par un bon suspens (la dernière partie du roman est tout simplement impossible à lâcher) nous fait regretter que la suite ne soit pas encore sortie…

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

canthilde 13/05/2011 19:14


Tiens, ça m'intéresse (étonnant comme tes titres de littérature pour ados m'intéressent !). Le côté esprit humain basculant vers l'animal était ce qui me plaisait le plus dans la série de
l'Assassin royal de Robin Hobb.


nath 16/04/2011 21:39


Je savais que tu aimerais : c'est vrai que la fin est haletant. J'ai mis le titre en coup de coeur aujourd'hui. La suite arrive en août. Contente ?


beux 17/04/2011 12:11



Yep! Contente! Et contente que tu l'aies mis en coup de coeur aussi...