Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 13:57

L09.jpgLe trône de fer l'intégrale t.1

(volumes 1 et 2)

George R.R Martin

éditions J'ai Lu

(1996)

 

 

"Winter is coming"  c'est la devise de la famille Stark, les seigneurs du Nord. Eddard Stark (dit Ned) règne sur des terres glaciales, coulant des jours paisibles avec son épouse Catelyn et ses six enfants. Mais pour combien de temps? Après la mort de son conseiller, le roi Robert (dit "l'usurpateur") vient en personne prier Ned de remplacer ce dernier. Quittant sa demeure, Ned se retrouve dès lors confronté à une Cour pleine d'intrigues et de trahisons, et doit gérer les humeurs d'un roi alcoolique et d'une reine dévorée d'ambition. Mais si le danger ne venait que de là... Par delà les mers, les héritiers de la couronne, chassés jadis par Robert, préparent leur retour et, de l'autre côté du Mur, territoire des sauvageons et des créatures de légendes, les morts reviennent à la vie. Oui, pas de doute, l'hiver approche...

Honte à moi, je n'aurais peut-être jamais commencé le cycle du Trône de fer si mon entourage ne m'avait pas tannée pour que j'en regarde l'adaptation (mais si vous savez, celle avec le beau Sean Bean) et j'ai commencé l'oeuvre de Martin uniquement pour pouvoir regarder par la suite la série télévisée (très bien au demeurant). Je ne regrette rien. ça faisait très longtemps que je n'avais pas veillé aussi tard pour un roman. Dans la même veine que la trilogie Un Monde sans dieux (qui du coup me paraît presque fade à côté) Le trône de fer (du moins les deux premiers tomes) est une saga qui, tout en usant des canons de la fantasy (univers médiéval, éléments surnaturels, créatures mythiques et légendes oubliées) se les réapproprie de façon magistrale pour nous faire oublier les coutures du genre. La force de l'histoire réside également dans une intrigue à plusieurs niveaux renforcée par une narration alternée qui se penche tour à tour sur huit des protagonistes: Ned bien entendu, mais aussi sa femme, deux de ses fils, ses deux filles, le nain Tyrion, frère de la reine, et Daenerys, l'héritière légitime au trône exilée au-delà des mers. Encore une fois, rien de révolutionnaire mais cela donne au récit un bon rythme et permet ainsi d'étoffer les différents personnages, également l'une des grandes forces de l'histoire, attachants chacun à leur manière. Vous le comprendrez, mon seul regret est de n'avoir emprunté que le premier volume de l'intégrale de la série et, du coup, je ronge mon frein en attendant de pouvoir lire la suite. Il reste encore trois volumes comme ça je crois (soit six tomes)  J'espère pour vous que vous aimez la fantasy parce que sinon, pour vous, sur ce blog, l'hiver risque d'être long...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Silwèk 02/09/2013 16:06

J'avais souvent lorgné les livres du trône de fer en librairie, j'ai sauté le pas après avoir vu la série.
Si le fond, l'histoire m'ont vraiment accroché, la forme a tendance a m'irriter et particulièrement cette habitude de décrire dans sa moindre couture les vêtements de certains personnages. On peut
volontairement faire trainer une scène avec une description aussi détaillée, mais il faut que ça ait un sens. Pour Martin c'est un peu trop souvent et ça fait trainer en longueur certains passages
déjà avec peu d'intérêt.

Meynna 09/05/2013 23:04

J'ai connu les livres par la série et je ne suis pas déçue par les personnages. Par contre, je ne sais pas si c'est la traduction ou l'auteur, parfois les choix de registre me laissent
perplexe.
Par exemple, dans la narration et lorsqu'on suit un même personnage, on peut retrouver des mots comme "dégueulant" et "ambages" à quelques lignes d'intervalle.

beux 13/05/2013 19:54



Non, je confime, la traduction n'est pas bonne du tout: certaines phrases n'avaient carrément pas de sens! D'ailleurs, je crois qu'ils ont changé de traducteur pour les trois derniers tomes.



Un Ange Passe... 16/11/2012 08:00

Voilà une adepte de plus.

J'avais lu vos notes sur ces différents tomes du Trône de fer et cela m'avait intrigué , d'autant que j'avais d'autres échos par ailleurs qui ne disait que du bien des livres et de la série.

Aussi, pour me faire une première idée (et aussi parce que la taille des livres m'a fait peur, donc autant être sûre d'aimer l'histoire avant de s'attaquer a ces intégrales!) j'ai regardé la série
et, contre toute attente, j'ai adoré les intrigues, les personnages..Alors bien sûr, je connais déjà quelques parties importantes de l'histoire, mais la série survole pas mal d'aspects et de
détails relatifs aux personnages, leur entourage etc (j'avais procédé de même avec le seigneur des anneaux : j'ai d'abord vu le 1er film avant de me lancer dans la lecture de l'ensemble des
livres)

De fait, la lecture n'en est pas gâtée, je lis sans déplaisir et j'apprends des choses nouvelles et j'en revois d'autres sous un nouveau jour, que j'avais peut être occultée ou mal interprétée dans
la série.

Bref, je vais encore grever mon budget lecture mais c'est si bon !

beux 22/11/2012 12:48



Je suis contente!Je suis toujours très heureuse quand je fais découvrir une série et celle-ci en particulier... Mon petit frère Pierre s'y est mis aussi et dévore la série à une vitesse folle.
Vous verrez par contre, c'est très frustrant un moment donné car on a l'impression que l'intrigue piétine un peu mais bon... ça reste quand même l'une de mes séries de fantasy préférées pour
l'heure...



Zicovert 28/08/2012 15:53

Concernant cette série (que je suis en train de lire -je n'ai pas vu la série TV), j'ai pour ma part été bluffé par le côté "moralement gris" de TOUS les personnages : les bons ne sont pas si bon
et n'hésitent pas à tordre l'honneur ou la morale si la situation l'exige ; les méchants s'avèrent avoir des motivations compréhensibles et morale. Le pompom revenant au grand méchant du début,
Jaime Lannister, qui pousse le gamin du toit, couche avec sa soeur, est parjure. L'auteur lui donne la parole et on découvre une réalité beaucoup plus contrasté, héroïque même, et un personnage
sujet au doute comme tout le monde, tout aussi gris.

beux 03/09/2012 11:11



je suis d'accord avec cette analyse. Effectivement ce que j'aime dans cette série, c'est cette absence de manichéisme: il n'y a pas de bons d'un côté et de méchants d'un autre. Le seul qui à mon
sens est bon, c'est Ned Stark. Les autres sont dans la nuance. J'avoue avoir un petit faible pour Jaime Lannister et son frère Tyrion; ce sont des personnages remarquables.



Quentin M. 31/10/2011 15:11


J'avais commencé le Trône de Fer il y a pas mal de temps... J'ai laissé tomber en cours de route. Trop de personnages, trop d'intrigues, pas assez de réponses... Et surtout, on ne sait pas du tout
où l'auteur nous emmène, ce qui est très perturbant pour un bouquin de fantasy (ben ouais, il est où le grand méchant à descendre ? ;)). Il faudrait sûrement que je m'y remette un de ces 4 (en
anglais, surement), histoire de voir si la sauce prend maintenant que j'ai quelques années de plus...


Pour la Roue du Temps, c'est beaucoup plus conventionnel comme scénario. C'est long (trop), mais ça se lit pas trop mal. Les rapports humains et le caractère des personnages sont tout de même plus
travaillés que dans la majorité des bouquins de fantasy (en même temps, sur 12 pavés, heureusement). Après, la série est loin d’être parfaite, et les points que tu soulèves Urgonthe sont assez
justes.
Bon après, The Gathering Storm se termine sur un tel cliffhanger que je ne peux pas ne pas lire la suite... ;) Et puis, comme tu l'as dit dans ton article, Urgonthe : "Qu'on en finisse !".


beux 05/11/2011 15:31



Ah ah pour le coup moi c'est ça que j'apprécie dans le Trone de fer: il n'y a a pas vraiment de grand méchant et on ne sait pas où tout cela nous mène. Tous sont sur un siège éjectable, que ce
soit Joffrey ou Robb ou Stannis ou même Daenerys... Retente le coup à l'occasion effectivement...