Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 13:53

L10Eveil

Robert J.Sawyer

Robert Laffont

2009

 

ça fait seize ans que Caitlin vit dans l'obscurité. Aveugle de naissance, elle n'a jamais vu ses parents et ignore tout des couleurs et du monde qui l'entoure. Son monde à elle c'est celui d'Internet et des mathématiques. C'est une vie agréable mais qui la frustre un peu. Aussi, lorsqu'un japonais, le docteur Kuroda, la contacte par mail pour lui proposer un traitement expérimental qui lui permettrait de guérir en partie sa cécité, l'adolescente n'hésite pas une seconde. Mais après l'opération, c'est un nouveau monde qui lui apparaît...

Je ne sais pas pourquoi je m'acharne encore à lire des ouvrages de science-fiction. Certes, il y en a des simples mais Eveil ne fait absolument pas partie de cette catégorie. L'histoire "initiale", celle de Caitlin est vite rejointe par le récit d'une épidémie mortelle qui frappe la Chine et par celui d'un singe qui converse via Internet avec un autre singe. Trois narrations qui ont entre elles un lien si ténu (l'intelligence artificielle) que je ne suis pas encore sûre à la fin du livre d'avoir tout saisi. Et comme si ça ne suffisait pas, l'auteur nous ressort douze formules mathématiques par page et parle programmation et neurosciences avec la même désinvolture que s'il nous racontait ce qu'il avait mangé à midi. Vous l'avez compris, Eveil s'adresse avant tout à des initiés et il m'est difficile de vous en parler de ce fait correctement. Ce que je retiendrai surtout de ce livre, c'est une histoire plutôt intéressante mais "gâchée" par un trop grand nombre d'intrigues secondaires. Il aurait été à mon sens plus judicieux de se contenter de focaliser le récit sur Caitlin et d'oublier le débat sur la censure informatique en Chine ou les considérations zoologiques sans guère de rapport avec la choucroute. J'avoue aussi avoir été agacée par la référence constante à Wikipédia présentée comme l'encyclopédie ultime et l'accès à toute la connaissance humaine. Enfin, de façon plus générale, j'ai trouvé l'héroïne un peu tête à claques. Auteur de Flashforward, Sawyer signe avec Eveil un texte de SF qui fait moins dépassé mais qui me semble pour le coup nettement moins abouti en terme de personnages et d'intrigue. Pas sûre que je me laisse tenter par un autre de ses ouvrages.

Partager cet article

Repost 0

commentaires