Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 11:35

L01.jpgSherlock Holmes t.1

La BD dont vous êtes le héros

CED

éditions Makaka

2013

 

Vous vous souvenez sans doute avoir joué quand vous étiez jeunes aux Livres dont vous êtes le héros, ces livres avec, au début, une feuille de route à remplir aux dés. Une fois vos points de force, habileté, intelligence, etc. complétés, vous vous lanciez dans une quête et, en fonction de vos choix, vous alliez à telle ou telle page pour voir ce qui allait vous arriver. Et, si vous étiez comme moi, vous trichiez éhontément pour avoir une chance d'arriver au bout de l'aventure sans vous faire écraser, tuer par un monstre ou empoisonner par un traître. Allez, avouez...

C'est en souvenir du bon vieux temps que j'ai décidé de tester le concept de la BD dont vous êtes le héros, qui fonctionne sur le même principe que les livres du même nom, sauf que la préparation est plus simple. Dans Sherlock Holmes, me voilà donc propulsé dans la peau du docteur Watson. Sherlock Holmes est d'humeur facétieuse et a décidé de me confier une enquête, histoire de voir comment je me débrouille. Je me retrouve ainsi à enquêter sur le meurtre d'un écrivain célèbre. Qui est le coupable entre sa femme, son docteur, son majordome, son rival ou son éditeur?

Disons-le tout net, je ne suis pas fan du dessin. Je trouve ça plutôt grossier et le personnage de Sherlock est moche. Par contre, j'ai trouvé le principe de la BD très intéressant. En effet, quoi de mieux que des illustrations pour trouver des indices, relever des détails et observer les réactions des différents personnages? L'auteur qui plus est a eu la bonne idée de faire des courses poursuites sur plusieurs cases, tant pour faire monter le suspens que pour limiter les tricheries, et le lecteur se retrouve vite pris au jeu de l'enquête, presque déçu que cela se termine si rapidement.

Bon, et me direz-vous qu'a donné votre enquête à vous au final? La bonne nouvelle, c'est que je n'ai tué ni Sherlock ni Watson, ouf! Je suis arrivée au bout de l'histoire sans tricher. La mauvaise nouvelle c'est que je n'ai pas trouvé le coupable, qu'un homme est mort à cause de moi et que, sur les vingt points et plus requis pour être un "bon" détective, je n'en ai obtenu... que huit. Oui je sais. Je retourne m'entraîner et, d'ici là, ne me confiez pas votre prochaine enquête.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans B.D.
commenter cet article

commentaires