Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 10:34

L02.jpgUn peu plus loin sur la droite

Fred Vargas

éditions J'ai Lu

1996

 

C'est jour férié aujourd'hui : laissons tomber classiques alambiqués et romans enfantins pour un bon polar et repartons à la découverte des livres de Fred Vargas avec l'un de ses premiers romans Un peu plus loin sur la droite.

Louis Kehlweiler, ancien employé (?) au ministère de l'Intérieur mais aujourd'hui mis au rebut, n'a pas perdu sa manie de fouiner à droite et à gauche et d'arpenter les rues de Paris à la recherche de crimes ou d'affaires louches. C'est ainsi qu'il retrouve un jour un os humain dans les excréments d'un chien. Bien entendu, lorsqu'il apporte sa trouvaille aux policiers du quartier, ces derniers se moquent de lui et refusent de faire le nécessaire. Qu'à cela ne tienne: Louis se lance dans sa propre enquête et retrouve le chien incriminé, un pitbull dont le maître vit en Bretagne, dans un petit village perdu nommé Port-Nicolas: une vieille femme y serait morte accidentellement à la suite d'une chute et il lui manque un bout d'orteil...

Pas de Adamsberg dans ce roman, désolée pour les fans, mais nous retrouvons avec plaisir deux des personnages de Debout les morts, les historiens fous, le moyen-âgeux Marc et le chasseur-cueilleur Matthias qui épaulent notre anti-héros Kehlweiler dans une enquête qui les mène au fin fond de la Bretagne. Un peu plus loin sur la droite ne restera pas mon roman préféré de Vargas: l'intrigue est un peu alambiquée, le début est poussif et le dénouement assez prévisible. Ceci dit, les dialogues et les situations sont toujours aussi drôles et, comme d'habitude, les personnages à eux seuls justifient la lecture de ce policier à la fois plein d'humour noir et étrangemment touchant. Idéal pour vos futures vacances.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires