Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 10:31

L01.jpgLe chat qui ne mangeait pas de souris

Carment Agra Deedy/ Randall Wright

éditions Flammarion

2011

 

Skilley, un chat errant, a enfin trouvé LE travail du siècle. Contre le gîte et le couvert  il doit chasser les souris qui peuplent une auberge, le Ye Olde Cheshire. Le rêve pour lui si Skilley ne cachait pas un secret : notre matou ne mange pas les souris. Lui, ce qu'il adore, c'est le fromage, la spécialité du pub. Il conclut un accord avec Pip, une souris érudite et offre sa protection aux rongeurs de l'endroit contre son péché mignon. Un arrangement qui convient à tout le monde jusqu'au jour où débarque à son tour Pinch, un autre chat cruel et dangereux...

Petit roman sympathique sur une amitié improbable entre un chat et une souris, Le chat qui ne mangeait pas de souris est un de ces livres pour la jeunesse un peu décalés, se situant dans une Angleterre victorienne au charme désuet et se plaisant à multiplier allusions littéraires (on retrouve ainsi le personnage de Dickens) et vocabulaire un peu recherché. Le texte est plein d'humour mais sait parfois devenir plus grave : ainsi l'auteur ne craint pas d'introduire quelques scènes violentes dont le massacre de souris par Pinch ou le récit de la jeunesse de Skilley. Joli récit plutôt bien écrit, ce roman aborde des thèmes aussi variés que le différence, la nécessité de ne pas se fier aux apparences ou encore le pardon, le tout avec une légèreté et une désinvolture très britannique (même si l'auteur n'est pour le coup absolument pas anglaise). On prendra donc les inévitables petites piques sur les Français avec le sourire pour ne retenir qu'un conte charmant qui plaira avant tout aux 10-12 ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires