Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 20:41

L04.jpgLe trône de fer

intégrale 3

George R.R Martin

éditions J'ai Lu

2000

 

Oui, consolez-vous: j'en ai bientôt fini avec Le Trône de fer. Encore cette note et une note sans doute dans les prochaines semaines sur le tome 4 et je vous laisse tranquille pour quelques temps, la suite de la saga n'étant pas malheureusement pas sortie en français. Bouh! Bon, depuis le temps vous avez compris le principe: que ceux qui veulent lire la série ne lisent pas cet article! Merci....

Si le tome 2 n'était pas franchement gai, le tome 3 de la série est d'une noirceur absolue. Les Stark, plus ou moins nos héros, n'en finissent pas de ne jamais se retrouver. Catelyn Stark, la mère, persuadée d'avoir perdu ses deux fils, Bran et Rickon, essaie en vain de récupérer sa fille, Sansa, toujours prisonnière des Lannister à Port-Real, et n'hésite pas pour cela à libérer un précieux otage, Jaime, le frère et l'amant de la reine. Pendant ce temps sa plus jeune fille, Arya, présumée morte elle aussi, tente de la rejoindre ainsi que son frère aîné Robb. Quant à Bran, il poursuit une quête personnelle qui le conduira bien loin dans le Nord. Le roi Joffrey, lui, tout en préparant son mariage, continue à faire la guerre à son oncle Stannis et à Robb Stark...

Dans ce troisième volet, il y a beaucoup de mariages et beaucoup de rebondissements. Et beaucoup de morts aussi. Et, à dire vrai, j'ai beaucoup pleuré également. L'auteur s'amuse à prendre à contre-pied les histoires héroïques et chevaleresques; pas d'actes de bravoure ici mais des traîtrises abominables, des faux-semblants et des objectifs que personne n'atteint. Il déstabilise son lecteur de fantasy qui, plus habitué aux histoires qui finissent bien, aux héros qui ne meurent pas  ou alors héroïquement (par exemple en sauvant une belle princesse, sur un champ de bataille ou en se sacrifiant) et aux méchants vraiment méchants, ne sait pas trop comment réagir face à ces personnages qui ont tous une part d'ombre en eux. Nous autres pauvres lecteurs, nous sommes comme la gentille et polie Sansa, égarés dans un monde impitoyable et persuadés malgré toutes les catastrophes qui se déchaînent dans le récit que tout finira par s'arranger et que tous les Stark pourront se retrouver gaiement à Winterfell pour deviser au coin du feu. Bien sûr, nous nous doutons bien au fond que rien de tel ne pourra se produire. Martin parvient également à créer une formidable tension dramatique, laissant placer insidieusement une menace de mort sur tous ces personnages, que ce soit Tyrion mis en danger par sa propre famille ou John Snow, espion chez les Sauvageons. Il alterne aussi les scènes d'horreur pures (le mariage d'Edmure, un sommet d'atrocité) avec des scènes plus légères (les réparties de Tyrion ou les dialogues entre Jaime et Brienne) et des moments plus poétiques (la construction du château de glace par Sansa, les réflexions du gentil John Snow) Tout cela produit un joli mélange que la faiblesse de la traduction ne parvient pas à atténuer  et qui a un bon goût de revenez-y. Mais il faut que je sois forte: avant de poursuivre avec le quatrième tome, il faut que je lise un peu autre chose entre-temps...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pierrot 23/10/2012 10:45

AH BEN C'EST BIEN, AU MOINS MAINTENANT JE PEUX LIRE TES CRITIQUES ! L'intégrale 3 était en effet la meilleure de la série pour le moment. J'ai balancé mon bouquin au travers de la chambre à la fin
du mariage d'Edmure, j'ai réveillé la pauvre Sandie à force de brailler "MAIS PUTAIN ILS ONT TUE ROBB" !!
Bon maintenant j'avoue que ça me fatigue un peu tous ces Stark qui se croisent mais ne se rencontrent jamais. J'aimerais VRAIMENT qu'au moins une fois il y en ai deux qui se retrouvent, bordel.

beux 24/10/2012 20:28



Mais? Mais? Tu as fait un VRAI commentaire? Tu n'as pas mis de "Preum's" mais tu as fait une critique constructive? je suis émerveillée!


Ben oui, les noces pourpres c'est sans doute à ce jour le meilleur passage du roman, avec le suspens qui monte, l'angoisse le "il y a quelque chose qui va pas aller là, non, Robb, ne va pas à ce
mariage, ça va mal finir" et puis voilà quoi.


Et sans vouloir te faire peur, je suis plus loin que toi dans la série et, à ce jour, aucun Stark ne retrouvent. De toute façon, tu noteras qu'à chaque fois que des personnages s'entendent bien
ou veulent se serrer les coudes, ils sont séparés d'une façon ou d'une autre (Sansa et Tyrion, Jaime et Brienne...) L'auteur est cruel. Le pire c'est qu'il est vieux et que ça se trouve il mourra
avant de finir la série...



Shetty 18/11/2011 20:23

Waw! Je viens du site de Boulet (le grand frère si j'ai bien suivi?) et je tombe sur une critique de Game of Thrones... alors que je suis justement en train d'hésiter à demander la série de
bouquins au papa noël! J'ai adoré la première saison de la série tv et je ne peux pas attendre.
... du coup je me suis fait spoiler. Mais, merci : définitivement, les bouquins sont sur ma liste. Bravo pour tout ce boulot/passion, je vais repasser plus souvent, ça me plait bien!

beux 20/11/2011 13:34



Ben désolée quand même pour le spoiler! Bon ceci dit, j'ai essayé justement pour les malheureux qui débarquaient sur le site de ne pas trop en dire. Bonne idée de cadeaux: moi-même j'ai bien
l'intention de me les faire offrir à Noël^^(je les ai juste emprunté mais je compte bien les relire)


Merci en tous cas d'être passée par ici et n'hésite pas à revenir!



Elena 18/11/2011 01:12


Tu as certainement raison et j'ai bcp ris en lisant ta critique. Mais juste à sa décharge, il arrive de rencontrer des gens à des enterrements (un de mes stagiaires m'a dragué après l'enterrement
de ma grande-tante morte à 97 ans ! et ça marche !)
Généralement la mort ça donne envie de baiser, c'est très banal. Pascal Quignard (que je n'ai pas lu) l'expliquait très bien dans "Le sexe et l'effroi." Sur ce, je vais me coucher.
PS : une amie m'a prêté "les eaux étroites" de Julien Gracq, j'avais oublié ce qu'est lire un beau texte. Enfin, si on aime ça.


beux 20/11/2011 13:32



De Julien Gracq je n'ai lu que "Le beau ténébreux" si je me souviens bien (c'est peut-être pas le titre exact d'ailleurs^^) que j'avais apprécié mais sans plus. Ma soeur ceci dit ne jure que par
Julien Gracq donc il faudra que je retente le coup un de ces jours.


Concernant le rapport entre la mort et le sexe, oui il paraît que les deux sont étroitement liés. Je suppose que c'est notre instinct animal qui parle à ce moment-là. Ceci dit, je trouve ça un peu glauque quand même et ça ne m'étonne pas que Guignard en parle aussi (pour avoir lu
quelques-uns de ses textes, c'est quelqu'un de très glauque aussi)



Nénène 16/11/2011 16:26


Sage décision, sinon tu vas finir par déprimer. Je t'avais dit que ce n'était pas La Belgariade, hein ;)
N'empêche, la meilleure "série" de fantasy que j'ai lue depuis bien longtemps!


beux 20/11/2011 13:27



Je partage ton avis: ça faisait longtemps que je n'avais pas été scotchée à ce point par une série. Je crois que je vais même me résigner à suivre le découpage de Pygmalion pour avoir la suite...
(il me reste encore l'intégrale 4 ceci dit pour me consoler)