Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 14:35

L01.jpgEn cage

Kalisha Buckhanon

éditions du Rouergue

(2005)


 

Antonio, jeune noir de Harlem, est emprisonné pour le meurtre de son père, un homme violent qui les battait lui, ses frères et sa mère. De sa cage, il écrit à sa petite amie Natasha, qui habite elle aussi à Harlem. Tous les deux s'aiment à la folie et sont persuadés qu'ils se retrouveront dès que Antonio sortira de prison. Mais, quand on a dix-sept ans, ce genre de projet est-il vraiment réalisable? Tandis que de sa cellule Antonio se lance dans une formation, Natasha de son côté décide de s'inscrire à la fac et de travailler d'arrache-pied pour ne pas subir le même destin que ses parents...

Conçu sous la forme d'un roman épistolaire, En cage prend d'abord l'aspect d'un skyblog pour ados. Natasha et Antonio s'expriment assez mal, mettent des "trop grave" et des "love" à toutes les sauces, se donnent des surnoms ridicules, se font des déclarations d'amour éternel et sont excessifs tant dans leur amour que dans leur haine. Bref, ils se comportent comme des adolescents qu'on a très envie de frapper,  persuadés de déjà tout savoir alors qu'ils ne sont même pas conscients de la gravité de la situation. Mais, au fur et à mesure des lettres, le ton change, le style devient plus travaillé, et la distinction entre les lettres des deux protagonistes se fait tout doucement sentir. Si le style d'Antonio gagne en maturité, ses écrits restent brouillons et sa vision du monde limitée aux murs de la prison et aux visites de sa famille. En revanche, les lettres de Natasha sont de plus en plus longues, de mieux en mieux construites et témoignent de l'ouverture de l'héroïne à un monde autre que celui de Harlem, même si Natasha se sait liée à vie pour le meilleur et pour le pire à sa communauté d'origine. Bien entendu, on comprend très vite que l'histoire d'amour entre ces deux-là ne peut aboutir, ce que d'ailleurs ils comprennent assez rapidement eux-mêmes. Ces deux personnages, d'abord horripilants, deviennent alors touchants: le lecteur se rend compte petit à petit de leurs faiblesses mais aussi de leurs forces: la loyauté d'Antonio, la pugnacité de Natasha, l'intelligence des deux... Ajoutez à cela une réflexion sur le racisme qui pour une fois n'a pas l'air d'un cours d'éducation civique...En cage est un roman pour adolescents intelligent, qui loin de traiter son lecteur comme un demeuré, se présente comme un vrai récit d'apprentissage, montrant le cheminement lent et parfois douloureux de deux enfants qui doivent se résigner à grandir...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires