Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 19:47
L03.jpgL'odyssée du temps
t.1: l'oeil du temps

Arthur C.Clarke/ Stephen Baxter
éditions Bragelonne



En consultant les rubriques de ce blog, je me suis aperçue, oh horreur! qu'il y avait de très nets déséquilibres. Si les romans, la jeunesse et les classiques tiennent le haut du pavé, les autres genres sont quelque peu délaissés. Dans un souci de justice, je me suis donc empressée de lire un peu de science-fiction (oui, je sais, c'est très bizarre comme raisonnement)
Arthur C.Clarke, auteur de la série 2001, L'Odyssée de l'espace et Stephen Baxter ont écrit ensemble un ouvrage récemment traduit, L'Odyssée du temps, qui s'annonce également comme le premier tome d'une série. Ce qui m'étonne un peu, c'est qu'Arthur C.Clarke est mort l'année dernière. La suite est-elle déjà sortie en Angleterre? Possible mais j'ai la flemme de me pencher sur la question. Bref, là n'est pas le sujet.
Le sujet, c'est qu'en 2037, 1885, à l'époque préhistorique, à l'époque antique, des sphères étranges apparaissent dans les cieux. Le monde se transforme, morcelé soudain en plusieurs "bouts" d'époques. Ainsi, le journaliste Kipling en reportage au fort de Jamroud voit débarquer un hélicoptère de casques bleus de 2037... Quelques kilomètres plus loin, la troupe macédonienne dirigée par Alexandre se demande bien ce qui lui arrive, tandis que des cosmonautes russes et américains, de retour sur Terre, se font capturer par Gengis Khan. Que s'est-il passé? Quand? Et pourquoi? Autant de questions sans réponses... Bisea, qui vient de 2037 (la dernière date qui semble représentée) est curieuse d'en savoir plus et de rétablir la situation, notamment pour retrouver sa fille Myra, égarée désormais dans un des puzzles du futur. Malheureusement pour elle, Alexandre le Grand et Gengis Khan, chacun de leur côté, semblent plus soucieux de dominer ce nouveau monde, baptisé Mir, et notamment de prendre le pouvoir sur Babylone, la seule cité d'importance dont proviennent encore des signaux radios...
Je ne suis pas assez calée en science pour vous dire si, oui ou non, les théories avancées dans le roman sont vraisemblables ou non. Probable que oui, les auteurs de SF ne rigolent pas avec ça. L'aspect "quantique" si j'ose dire en tous cas est intéressant mais la dimension psychologique des personnages est beaucoup moins crédible. Imaginez: vous vous retrouvez face à un mammouth ou à un australopithèque, ça vous perturberait peut-être quand même un peu non? Là, ça ne semble déranger personne, pas plus que le fait de fréquenter un Macédonien ou un chef mongol. A noter aussi que tout le monde communique parfaitement car, bien entendu, il y a forcément quelqu'un dans le lot pour pour parler mongol ou en grec ancien (moi qui me demandait l'intérêt de la méthode audio Le grec ancien sans peine j'ai désormais ma réponse) L'explication: le temps s'est emmêlé, on vient tous d'époques différentes, semble convenir à tout le monde. Admettons. Idem, je ne suis pas assez spécialisée en histoire pour juger, mais je doute très sérieusement que ce livre puisse servir un jour de matière à un exposé sur Alexandre le Grand ou Gengis Khan...
Je suis sévère. Le livre est loin d'être mauvais et se lit bien, assez détaillé tout en évitant l'habituel charabia pseudo-scientifique propre au genre. Là où ça me gêne un peu, c'est quand le récit part en considérations métaphysiques vaseuses: Pourquoi? Qui sommes-nous? Où allons-nous? Réponse: On s'en fout! Dites-nous plutôt ce qui s'est passé en 2037  puisque 2037 semble être la date butoir... De même, comme je le soulignais, la psychologie n'est pas le point fort des auteurs. Du coup, les personnages sont plutôt sommaires, manichéens, et leur sort nous indiffère au plus haut point (ah mince, celui-ci s'est fait décapiter c'est dommage) Mais bon... Disons pour conclure que L'oeil du temps n'est pas le chef-d'oeuvre de l'année: en revanche, ne serait-ce que par simple curiosité, je lirai très probablement la suite...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

oxo 27/04/2010 02:05


Pour répondre à ton interrogation, les trois bouquins sont respectivement sortis en 2003, 2005 et 2007. Clarke a pu contribuer jusqu'à la fin à l'élaboration de cette trilogie. La traduction
française avait dû se perdre quelque part dans la Discontinuité...


beux 27/04/2010 19:10



Merci pour l'info!