Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 09:31

L02.jpgLa huitième fille

Les annales du Disque-Monde t.3

Terry Pratchett

éditions Pocket

1987

 

On continue notre promenade dans le Disque-Monde de Pratchett avec le troisième tome de la série, La huitième fille. Changement de décor : cette fois, nous partons dans un petit village des montagnes, Trou d'Ucq. Un vieux mage fait route dans la nuit. Sentant sa mort venir, il se hâte d'aller transmettre ses pouvoirs au huitième fils à naître d'un huitième fils. Le problème c'est que le huitième fils se révèle être... une fille. C'est une première et, malgré les efforts de Mémé Ciredutemps, la sorcière du coin, pour remédier à cet état de faits (une femme mage pouah! c'est pas naturel) la jeune Eskarina se retrouve bientôt investie de pouvoirs qui la dépassent.

Tout comme les deux premiers tomes, La huitième fille ne fait pas partie de mes Pratchett préféré. Le Disque-Monde est encore grossier et les descriptions sont un peu longues. Ceci dit, il est intéressant car, sous l'humour, il met en scène une réalité beaucoup moins drôle, celle d'une femme obligée de se battre pour exercer la profession dont elle rêve. Eskarina n'a qu'un désir : devenir mage. Or, tout le monde l'en empêche et se moque d'elle. Même la sorcière Mémé Ciredutemps, la femme indépendante par excellence, ne parvient pas à comprendre cette envie. Pourtant, la détermination de la petite fille est payante et, grâce à son entêtement  et à l'aide plus ou moins bienveillante de son mentor, elle parvient enfin à ses fins, nous offrant une jolie leçon de patience.

La huitième fille est un peu à part dans la série car, à mon sens, dans tous les autres volumes des annales (corrigez-moi si je me trompe) il ne sera plus fait mention d'Eskarina qui disparaît du Disque-Monde de façon aussi mystérieuse qu'incompréhensible. En revanche, le livre met en scène pour la première fois Mémé Ciredutemps qui elle, pour le cooup, deviendra une figure phare des romans de Pratchett.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SALT 12/06/2014 15:51

Exact, Eskarina réapparait dans "Je m'habillerai de nuit". :)

Swiiift 10/06/2014 23:29

En fait, si, Eskarina fait un retour (discret) dans l'un des tomes de la sous-série sur Tiphaine Patraque(les chtis hommes libres, etc). Me rappelle plus lequel par contre.

Sinon, je suis d'accord, ce tome est avant tout mémorable parce qu'il introduit Mémé Ciredutemps (un de mes persos préférés !).