Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 19:40

L03.jpgLa saga des favorites

Jean des Cars

éditions Perrin

2013

 

Après Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises, j'étais en manque d'une certaine conception de l'histoire, patriotique, romancée avec des trémolos dans l'écriture et des clichés à la pelle. C'est donc tout logiquement et en toute connaissance de cause que je me suis penchée sur La saga des favorites de Jean des Cars. Notre auteur, journaliste à Paris-Match et au Figaro (gage de qualité) se penche sur le destin de ces femmes, maîtresses de princes et de rois  qui ont eu sur eux une influence déterminante, artistique, politique ou économique. Vous saurez donc tout sur madame de Maintenon ou la Pompadour, Wallis Simpson ou miss Howard. Enfin tout... c'est du des Cars hein, c'est très gentillet. Ne vous inquiétez pas, il n'y a donc ni considérations géopolitiques poussées, ni analyses psychologiques détaillées, juste de gentilles histoires de coucheries royales. Vous apprendrez donc, oh scoop, que Agnès Sorel se rasait le pubis et que le prince de Galles faisait de la tapisserie, que tous ces monarques étaient amoureux mais que les favorites étaient souvent de méchantes intriguantes et que l'amour c'est bien compliqué ma pauvre dame. Je suis un peu déçue de ne pas avoir eu plus de détails croustillants sur les secrets d'alcôves, des histoires d'huile de jasmin ou de rois qui aiment se faire fouetter mais avec Des Cars on reste dans le soft et dans la jolie photo et les belles gravures. Vous n'êtes pas dans Closer voyons! Bon, blague à part, vous avez compris je pense que La saga des favorites ne présente aucun intérêt si ce n'est celui d'un quelconque magazine féminin. Vous lisez ça parce que vous n'avez pas envie de vous faire mal au crâne et que ça passe bien le soir. Si vous avez aussi une petite mamie dans votre entourage passionnée par l'histoire des têtes couronnées (si si ça existe encore paraît-il) c'est le cadeau idéal. A part ça, ce livre ne vous apportera pas grand-chose si ce n'est l'idée que la notion d'"ouvrage historique"  est assez large...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Clare 19/01/2014 19:02

Journaliste à Paris Match, gage de qualité... Je ne comprends pas, c'est ironique ?