Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 19:47

L02.jpgLa communauté du sud t.1

Quand le danger rôde

Charlaine Harris

éditions J'ai Lu

 

Le titre ne vous dit peut-être rien. Après si je vous dis Trueblood? Bien. La série de La communauté du sud est en effet à la base de l'adaptation de la série télé à succès et met en scène les aventures de Sookie Stackhouse. Sookie est une jeune serveuse qui vit en Louisiane près de la Nouvelle Orléans, dans une petite ville un peu paumée. Télépathe, elle souffre de son don qui l'isole des autres. Un soir au travail, son regard croise celui d'un vampire, Bill, dont elle devient passionnément amoureuse. Mais, à Bon Temps, il ne fait pas bon fréquenter des êtres différents. Une vague de crimes s'abat sur la ville, visant en particulier les jeunes femmes soupçonnées de fréquenter les amateurs de sang. Le coupable est-il humain ou non? Et si oui, quels sont ses mobiles?

Pour faire court, c'est du Twilight version adulte, sauf que la série est antérieure à celle de Meyer, donc s'il faut accuser quelqu'un de plagiat, ce n'est pas Charlaine Harris. La grande originalité de La communauté du Sud réside dans le traitement des vampires qui, dans le roman, sont intégrés à la population comme n'importe quelle minorité et ne différent guère des humains; s'ils vivent la nuit et craignent l'ail et l'argent, ils peuvent se nourrir de sang de synthèse et se nourrissent  aussi auprès de victimes consentantes (les mordus) qu'ils ne tuent pas forcément. Du coup curieusement, ce ne sont pas les vampires les personnages antipathiques de l'histoire: ce sont plutôt les gens un peu simples de la ville, limités et qui considèrent ces derniers comme des êtres à abattre. Bon ceci dit, ne vous leurrez pas les vampires ne sont pas des anges non plus. Sinon, que dire d'autre? A vrai dire pas grand-chose. Quand le danger rôde  ne présente pas non plus un intérêt majeur. L'histoire est sympa avec du sang, des vampires séduisants, un loup-garou sexy, du sexe, de l'amouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuur et des meurtres en série. Des thèmes qui raviront les amateurs du genre. L'écriture n'a aucun intérêt littéraire, le style est sans émotion; les morts et les scènes plus tendres se succèdent sans que le lecteur se sente plus troublé que ça (ou alors je suis psychopathe) à un rythme qui empêche tout ennui. En clair, c'est efficace, ça détend, c'est du bon roman de gare et ça ne semble d'ailleurs pas avoir d'autre objectif, l'auteur montrant clairement par quelques répliques glissées ça et là dans les pages qu'elle ne prend ni son héroïne (au demeurant assez drôle) ni son histoire très au sérieux. Et où est le mal d'ailleurs? Il y a des jours où l'on n'a pas envie de lire Proust...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Misc 15/01/2011 13:18


Bonjour. "Mobile" de meurtre est masculin je crois.
Interessant. Comment ca se compare a la serie, si vous l'avez vue? Car je n'ai pas accroche.


beux 17/01/2011 12:08



Pour "mobile", exact. La faute est corrigée!


Sinon, je ne peux malheureusement pas faire de comparaisons avec la série, car, pour le coup, je ne l'ai pas encore regardée. Des amis en revanche m'ont en plutôt parlée en bien, mais j'attends
de voir avant de me prononcer, n'ayant pas été une fan inconditionnelle de "Six feet under".


Apparemment, d'après l'une de mes amies ceci dit, la série diffère pas mal des livres...



Nénène 13/01/2011 08:13


Bon ben maintenant t'as plus qu'à regarder les True Blood :) Et t'inquiète pas, ça change pas mal de la série de bouquins.


beux 13/01/2011 10:54



J'hésite... Je vais d'abord finir Dexter...