Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 12:09

L02.jpgTerrienne

Jean-Claude Mourlevat

éditions Gallimard Jeunesse

(2011)

 

Etienne Virgil, vieil écrivain sur le déclin, rencontre un jour sur une route de campagne une jeune auto-stoppeuse de dix-huit ans, Anne Collodi. Celle-ci un brin déjanté, lui raconte qu'elle est à la recherche de sa soeur, Gabrielle, enlevée la nuit-même de son mariage par son étrange époux. Un an plus tard, tout le monde a abandonné. Mais une nuit, Anne entend sur sa radio un SOS lancé par la disparue. Aussitôt la jeune fille se lance sur les traces de sa soeur et passe dans un monde parallèle, un monde où les gens ne rient pas, n'éternuent pas, ne respirent pas. Un monde aseptisé sans couleurs et sans odeur,s un monde sans argent et sans guerre certes, mais aussi sans amour et sans émotions. Bref, un monde dépourvu d'humanité. Dans cet étrange univers où le simple fait de respirer la met en danger, Anne va tout faire pour retrouver Gabrielle, aidée par Etienne Virgil et quelques alliés inattendus.

L'idée d'un monde neutre n'a rien de révolutionnaire. Aldous Huxley, pour ne citer que lui, avait déjà fait un portrait terrifiant d'une société assez semblable dans Le Meilleur des mondes. Mais, alors que le monde actuel tend justement à s'aseptiser de plus en plus, condamnant pêle-mêle l'alcool, la cigarette, les pigeons, la saleté, les animaux trop bruyants et la musique trop forte et nous présentant de plus en plus comme modèle le brave sportif amateur de ces cinq fruits et légumes par jour, je trouve que l'initiative de Mourlevat est courageuse, surtout qu'il s'agit d'un roman destiné à la jeunesse. Terrienne qui plus est plutôt bien écrit, mêlant habilement les différents points de vue, celui d'Anne essentiellement, mais également celui de Etienne ou de Bran. A noter que la narration est écrite à la première personne uniquement lorsque nous revenons à Anne, l'auteur rappelant ainsi qui est la véritable héroïne de l'histoire. L'intrigue est habilement menée, avec une bonne dose de suspens et, surtout, des rebondissements pour le moins inattendus qui peuvent même choquer. En fait, je n'ai que deux détails à reprocher à ce roman. Le premier, c'est qu'en voulant condamner une société aseptisée, Jean-Claude Mourlevat fait paradoxalement de notre bonne vieille Terre un monde idéal, ce qui vous le reconnaîtrez est loin d'être le cas. Mon second reproche est plus technique. J'ai trouvé la fin de Terrienne, un peu ratée. Les deux premières parties sont très prenantes, la troisième démarre sur des chapeaux de roue et... et là ça ça retombe. Comme dit la collègue qui m'a recommandée le livre, "on a l'impression que l'auteur n'a pas su comment terminer l'histoire". C'est dommage mais ça n'enlève en rien les qualités d'un roman qui jongle habilement entre science-fiction et aventure... Je n'avais jamais rien lu jusqu'à présent de Mourlevat et c'est donc une agréable surprise. Ps: mention spéciale à la couverture du roman également très réussie...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

caroline 05/03/2011 16:29


Ca vaut ce que ça vaut... mais j'ai pleuré à la fin du Combat... ! Une fin magique pour un livre que j'ai trouvé assez grandiose. J'attends avec impatience votre point de vue ! Bonne lecture...


caroline 22/02/2011 11:06


Au cas où... il vous manque quelque chose à lire ! Bien mieux terminé que Terrienne et du même auteur : Le Combat d'Hiver, mon coup de coeur de l'année 2009...


beux 25/02/2011 13:24



Il me manque toujours quelque chose à lire, le tout c'est de trouver le temps! Mais je voulais lire autre chose de
Mourlevat donc je prends note, surtout si vous me dites qu'il est mieux que Terrienne...



Justine 30/01/2011 21:35


Depuis le temps que je vais sur ce blog et que je rêve d'intervenir. Je veux d'abord dire que j'adore ce blog et que c'est un de mes repères en matière de lecture, vu qu'on a globalement les même
avis. J'ai lu Damasio grâce à vous. Et cette fois la encore, je suis d'accord avec cette critique de Terrienne. En fait, c'est plus un message de fan qu'autre chose, désolée.


beux 03/02/2011 17:54



Mais c'est un message très gentil quand même! Je suis contente que vous aimiez ce blog même si ça fait drôle d'avoir
une "fan". En tous cas merci beaucoup et j'espère que vous continuerez à prendre plaisir à lire mes critiques pas du tout objectives...



Nath 30/01/2011 14:54


La collègue est d'accord avec le bémol pour la fin et avec la mention à la couv. réussie. D'ailleurs je l'ai conseillé samedi et la cliente est partie avec.......