Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 16:33

L08.jpgSymptômes

Dorothée Letessier

Edition Lucien Souny

 

 

Je considère qu’il y a des critères très simples pour juger un roman policier. Si, après avoir lu la moitié du livre vous n’éprouvez pas l’envie irrépressible de passer une nuit blanche à connaître la suite, alors c’est que ce n’est pas un roman inoubliable.

David Chapman est un ancien policier qui a sombré dans l’alcoolisme suite à une séparation douloureuse. Mis à pied par ses supérieurs, il est envoyé en désintoxication dans une clinique psychiatrique près de Limoges. Mais là, il se retrouve bientôt confronté à une sombre histoire de meurtre au sein même de l’établissement. David s’empresse alors de reprendre son ancien rôle pour mener sa petite enquête avec un groupe de patients…

Au secours ! Le sujet est plutôt intéressant mais le style fait vraiment mal aux yeux. Ce n’est que dialogues avec moult exclamations (je vous ai déjà dit que je détestais ça ?) et vocabulaire familier pour coller au personnage principal, également narrateur. Ce genre de style passe ou casse. Là, ça casse. C’est poussif et vraiment ennuyeux. Je peux en me montrant indulgente reconnaître au livre un intérêt : il offre une vision assez intéressante de la clinique psychiatrique et des relations qui régissent les « habitants » entre eux. Mais après… L’intrigue en soi n’est pas palpitante, le suspens pas franchement insoutenable, la fin bâclée et le rythme du récit trop irrégulier pour susciter autre chose qu’un intérêt poli chez le lecteur. Sur la quatrième de couverture, l’auteur présente cette histoire comme une histoire vraie, expliquant qu’elle a rencontré David Chapman qui, à sa demande lui a racontée cette « histoire douloureuse et tragi-comique ». Je me suis vaguement demandée s’il s’agissait réellement d’une histoire vraie (probable que non) ou d’un artifice littéraire, avant de réaliser que, à vrai dire, je m’en moquais totalement.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires