Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 18:39

L01.jpgOasis dans le Pacifique

Jaime Alfonso Sandoval

éditions Thierry Magnier

 

Oui, Ok je suis pas très assidue en ce moment sur ce blog. Il faut dire qu'il neige, qu'il fait froid, que c'est la période de Noël et que j'ai des envies d'hiberner qui sont quelque peu incompatibles avec la lecture. Ceci dit, au milieu de cette grisaille blanche, j'ai réussi à finir un livre pour enfants dont nous allons aujourd'hui parler.

Vous l'aviez peut-être déjà noté mais les éditions Thierry Magnier sont des spécialistes du roman adolescent plutôt décalé et Oasis dans le Pacifique ne fait pas exception à la règle. La familleTopete est une famille mexicaine pour le moins originale; le mari collectionne les petits boulots et les idées catastrophiques, au grand désespoir de sa femme qui aspire à une vie meilleure pour ses enfants, Flora, une  pessimiste grognon, et Pepe Junior, le narrateur de l'histoire qui voue à son père une admiration sans faille. Pourtant cette admiration va se retrouver mise à rude épreuve lorsque ce père adulé décide de tout plaquer, pays, appartement et travail, pour émigrer avec toute sa famille dans un pays nouvellement créé et que personne ne connaît mais qui serait, paraît-il, un nouvel Eldorado. Vous en vous en doutez bien, l'Eldorado en question se révèle vite un doux enfer, une île créée à partir d'ordures compactées...

C'est assez étrange de lire un roman mexicain, encore plus quand il s'agit d'un roman pour enfants. Disons qu'on n'est guère habitués. Au demeurant Oasis dans le Pacifique est très très drôle, mais d'un cynisme absolu. Narré par un garçon de quatorze ans dont le passe-temps est de collectionner les croûtes et mettant en scène un père totalement déjanté, le récit traite avec humour mais sans langue de bois de la pauvreté, de la politique et d'une utopie qui tourne vite au cauchemar... Les scènes prêtent à rire (l'américain un peu simple d'esprit qui, suite à un stage de confiance en soi, devient un dictateur, le père jamais à court d'idées pour déclencher des catastrophes...) mais la réflexion est tout ce qu'il y a de plus sérieuse. L'auteur n'hésite pas (toujours par le biais de l'humour grinçant) à mettre en scène la mort et la violence. Certes, c'est déroutant mais d'un point de vue littéraire c'est sans reproches et largement au-dessus de certains ouvrages pour la jeunesse beaucoup plus politiquement corrects. Oasis dans le Pacifique offre une lecture à deux niveaux et au-delà du récit d'une famille mexicaine loufoque s'interroge sur les rouages d'une société corrompue jusqu'à la moëlle...

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires

luxsword 26/12/2010 11:52


Juste un petit mot pour vous souhaiter d'heureuses fêtes de fin d'année, ainsi qu'une bonne continuation à ce blog ! ^^


beux 27/12/2010 20:04



Merci! C'est gentil à vous! Passez également de très bonnes fêtes de fin d'années, sans indigestion et avec plein de cadeaux (et beaucoup de livres intéressants à lire )