Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 13:50

U4 Jules

Carole Trébor

éditions Nathan

2015

 

Il est temps d'en finir (provisoirement tout du moins) avec notre série écrite à quatre mains et de nous rendre à notre dernier rendez-vous à Paris avec Jules de Carole Trébor. Jules, un jeune parisien, est terrorisé en contemplant depuis son appartement les ravages de la maladie et du chaos qui règne désormais sur la ville. Ses grands-parents, qui vivaient à la campagne, sont morts, ses parents, qui étaient en déplacement à l'étranger, le sont probablement aussi, et son frère a disparu. Jules est livré à lui-même, seul avec un chaton terrifié. Néanmoins, sa rencontre avec une petite fille de son immeuble, Alicia, la seule enfant de son âge semblant avoir été épargnée par le virus, va le pousser à agir.

C'est une très bonne surprise que ce dernier opus : après la légère déception que m'avait laissée la lecture de Koridwen et de Stéphane, Jules s'est au contraire révélé à la hauteur de mes espérances. Sur le papier, le personnage ne faisait pourtant pas rêver : un ado geek un peu enrobé qui ne voit pas de fantômes et n'a pas de supers pouvoirs de guérisseur ni de compétences scientifiques. Mais c'est justement cette personnalité ordinaire qui rend l'adolescent plus touchant et nous permet de nous identifier plus facilement à lui. Pour ce qui est de la narration, Carole Trébor ne commet pas l'erreur de ses homologues masculins mais, tout comme Florence Hinckel, parvient à lier l'histoire de son personnage à celle des autres sans que cela ne paraisse trop superficiel ou redondant. Elle fait également un choix que je trouve judicieux : au lieu de vouloir tout décrire au jour le jour rapidement (de mémoire c'était le travers de Grevet dans Koridwen) elle s'attarde sur certaines dates et fait le choix de sauter un ou plusieurs jours. De fait, l'intrigue est plus dynamique, l'action plus resserrée et les descriptions gagnent en profondeur. Non, franchement rien à dire sur ce tome qui me donne envie d'aller découvrir la suite... mais, pour le coup, il va falloir patienter un peu.

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Jeunesse
commenter cet article

commentaires