Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 10:43

L03.jpgLa mort s'invite à Pemberley

PD James

éditions Fayard

 

Inconditionnelle des oeuvres de Jane Austen, PD James a décidé de lui rendre hommage en écrivant un livre qui reprend les personnages d'Orgueil et préjugés. Cependant, cette suite ne relève pas de n'importe quel genre  mais du roman policier. Ainsi Elisabeth et monsieur Darcy, mariés et vivant heureux dans leur belle demeure de Pemberley, ont un soir la désagréable surprise de voir débarquer Lydia, la soeur écervelée de Elisabeth, hurlant que son mari a été assassiné dans les bois. Mais ce n'est pas le cadavre de Wickham que Darcy retrouve; c'est celui de l'ami de ce dernier, Dennis, frappé de toute évidence d'un coup à la tête. Au-dessus de lui, Wickham pleure en s'accusant d'être la cause de cette mort. Que s'est-il passé? Est-ce vraiment l'inconstant et l'amoral Wickham le meurtrier? Nous sommes en Angleterre au XIXème siècle et, une chose est sûre, l'enquête s'avère difficile...

Je ne suis pas une fanatique des "suites" quand elles sont repris par d'autres. Ici, cela me gêne beaucoup moins dans la mesure où il s'agit d'une suite abordée sous un angle tout à fait différent, l'intrigue policière, et amenée avec beaucoup d'humilité par l'auteur elle-même. Et puis, il faut dire ce qu'il est, c'est quand même agréable de retrouver des personnages que l'on a aimé et de se poser une fois la question: "oui, mais que sont-ils devenus?". PD James s'est soigneusement penchée sur le sujet et, avant même d'attaquer son intrigue policière, elle prend un certain temps pour revenir sur le parcours des différents protagonistes. C'est d'ailleurs là où le bât blesse. La mort s'invite à Pemberley est, de ce fait, un livre très bavard (trop?) qui ne tient pas ses promesse; l'intrigue met du temps à démarrer et est souvent interrompue par des considérations à mon sens inutiles. PD James semble si soucieuse de préserver l'univers d'Austen qu'elle délaisse complètement le sien. Quand enfin le suspens s'installe, que le mystère s'épaissit et que le lecteur commence réellement à s'interroger, l'intrigue est résolue par un rebondissement un peu cousu de fil blanc et laisse de nouveau place à un dénouement interminable. Pour résumer, le style est là, l'envie est là aussi, mais le rythme ne suit pas. De même,  le style de l'humour bien particulier d'Austen ne se retrouve pour le coup absolument pas dans La mort s'invite à Pemberley. Je pense que les inconditionnels de l'illustre romancière y trouveront ceci dit plus ou moins leur compte. En revanche, contrairement à ce qu'affirme la quatrième de couverture,  les amateurs de PD James ne seront sans doute pas très heureux de voir leur auteur favori s'effacer derrière un monstre de la littérature....

 

Ps: Un petit mot en vitesse pour vous signaler que désormais, le blog a sa propre page sur Facebook:


http://www.facebook.com/pages/Le-blog-de-Beux/326406290772819?notif_t=page_new_likes


J'invite tous ceux qui sont sur Facebook et qui le souhaitent à y adhérer, cela leur permettra d'être mis au courant des dernières notes. Par ailleurs je profiterais peut-être de cette page pour mettre des anecdotes de libraires ou des informations diverses ou variées, en fait je sais pas encore du tout, je suis déjà heureuse d'avoir réussi à créer cette page toute seule comme une grande, donc on verra! A bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Published by beux - dans Polar
commenter cet article

commentaires

Charline 20/07/2012 14:32

Il me semble que Lynne avait bien aimé, oui ! Il faudrait lui redemander, elle pourra te dire mieux que moi ! :)

OPA 28/06/2012 14:25

oui, c'est toujours délicat de reprendre les personnages d'un autre et de chercher à trouver une suite ou un nouveau volet.

Alice 27/06/2012 21:11

N'ayant jamais lu d'autres PD James non plus je ne peux pas comparer, mais je suis d'accord avec toi sur l'analyse, même si j'ai bien aimé, j'ai trouvé ça assez plat! (et en inconditionnelle de
Jane Austen, je n'ai pas trop aimé ce qu'elle fait de ce pauvre Fitzwilliam!) :p

beux 03/07/2012 11:23



Ah ah, oui et  Darcy n'est pas non plus à son avantage je trouve! Et pour le coup Lizzie n'a pas un rôle très intéressant. De plus, j'avoue avoir regretté l'absence de la mère^^



Charline 25/06/2012 11:49

J'ai beaucoup envie de le lire, Lynne m'en avait déjà parlé. Je n'ai jamais lu d'autres PD James donc je ne pense pas être déçue de ne pas y retrouver son style, c'est l'avantage.

beux 03/07/2012 11:24



Tu peux te lancer alors! Si tu es fan de "orgueils et péjugés" je pense que tu apprécieras (avec des réserves). Ce livre est une curiosité. Je ne savais pas que Lynne l'avait lu. A-telle aimé?